DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mardi, novembre 22, 2019

Exclu Downshift : les premières infos de la Renault Zoé 2

Par François - 6 juin 2019
Renault Zoé gagnera 80 km d'autonomie

Alors qu’il y a quelques jours un visuel de la nouvelle Renault Zoé, prévue pour octobre, a fuité en ligne, Downshift a mis la main sur quelques détails techniques de la citadine électrique française qui atteindra la barre des 400 km d’autonomie, non sans évolution de son tarif.

Celle qui a été conçue au Technocentre Renault de Guyancourt, (Île-de-France), assemblée à Flins et dont les pièces moteurs proviennent de Cléon (Normandie) et du Mans (Pays de la Loire), revient en fin d’année avec un nouveau design et de nouvelles performances. Sans pouvoir vous partager une photo pour éviter d’avoir les meilleurs snipers de Renault sur le dos, nous savons que l’intérieur a complètement évolué en comparaison à ce que nous connaissons aujourd’hui. Comme nouvelle Clio 5, la Zoé se réinvite surtout à l’intérieur, ainsi que “sous le capot”.

Objectif de taille : là où le marché de l’électrique en France représentera 60 000 immatriculations en 2020 (contre 31 059 en 2018 avec plus de 17 000 Zoé), Renault à pour objectif de représenter 2/3 du gâteau dès l’année prochaine, soit 40 000 immatriculation sur une année.

80 km d’autonomie WLTP en plus

Aujourd’hui, la Zoé propose une autonomie de 300 km WLTP (ou jusqu’à 318 km si on se fie à la brochure Renault). Cette dernière fera un bond de 80 km de plus pour venir caresser les 400 km, contrairement aux 600 km prédit par certains confrères. Rappelons qu’à titre de comparaison, les nouvelles Opel eCorsa et Peugeot e-208 promettent respectivement des autonomies (WLTP) de 330 km et 340 km.

Une batterie d’une capacité en hausse, comme son prix

Qui dit autonomie en hausse dit évolution des capacités de ses batteries. Même si nous n’avons pas de chiffres précis à vous communiquer, notre source interne à Renault nous confirme corps et âme que la Zoé sera équipée de batteries d’une puissance supérieure aux 41 kWh actuels.

Autre évolution croissante et sujette à grand débat internet chez Renault : son nouveau prix. Initialement, le constructeur français pensait proposer la Zoé à 1000€ de plus, justifiant son nouveau design intérieur et son autonomie en hausse. Toutefois, au risque de perdre quelques parts de marché avec l’arrivée des e-208 et eCorsa, une hausse sera tout de même maintenue, mais plus “aux alentours des 500€, bien que le sujet ne soit pas encore clos” nous dit-il. Après, 500 ou 1000€ sur un contrat LLD de 48 mois, vous ne verrez presque pas la différence. Il y a pire comme “mauvaise nouvelle client”…

LIRE AUSSI

Nouvelle Renault Zoé (2020)

Design de la nouvelle Renault Zoé en fuite. Crédit photo / Source : Forococheselectricos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.