DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mardi, novembre 22, 2019

Skoda Citigo E iV : la meilleure voiture électrique du moment, tout simplement

Par Julien - 24 mai 2019
Skoda Citigo E iV

Skoda dévoile sa première électrique, et comme souvent avec la marque : c’est raisonnable, bien pensé et justement placé. Voici la Citigo E iV.

On le sait, l’électrique a des avantages comme des inconvénients. Et parmi eux : la recharge. Surtout depuis que se multiplient les voitures à grosses batteries (60 kWh ou plus). Un propriétaire Tesla/Jaguar/Audi vous dira que ça n’est jamais un problème grâce aux Superchargers et autres stations rapides, et il aura raison… seulement une partie du temps. En effet, si vous faites un millier de kilomètres d’une traite, ou que vous êtes un gros rouleur à l’année, vous aurez inévitablement de gros écarts de temps de trajet, et donc du temps en plus passé dans votre voiture, ou à attendre à la borne.

Les excuses du genre : “oui, mais en thermique aussi, il faut de toute façon faire une pause toutes les 2 heures” sont un peu inutiles puisque de toute façon, les batteries d’une voiture électrique n’aiment pas les recharges de forte puissance à répétition. En clair : une Tesla, comme n’importe quelle voiture électrique, n’est pas conçue pour être rechargée sans arrêt avec des bornes ultra rapides.

Skoda Citigo E iV

Du coup, en 2019, l’électrique est surtout adapté aux villes, où la propulsion sans bruit fait merveille. Silence, démarrages toniques, consommation plus faible en ville (oui, en électrique, c’est l’inverse du thermique, ou presque), la voiture à batteries est intéressante en ville*. Et Skoda ne s’y est pas trompé avec son premier coup d’essai : la Citigo E iV.

Pas chère, et pas longue à recharger

L’avantage d’une citadine, c’est que les batteries ne sont pas énormes. Du coup, cela apporte deux points positifs : le prix final de vente, d’abord, et le temps de recharge, qui est inévitablement dépendant de la quantité de batteries. La petite tchèque embarque 36,8 kWh pour 265 km d’autonomie (WLTP). C’est largement suffisant pour 90 % des déplacements, et surtout, cela permet de recharger (via une Wallbox) en seulement 4 heures. En clair, même si vous n’utilisez qu’une simple prise domestique, une nuit de recharge vous donnera droit à 100 % de batteries.

Skoda Citigo E iV

Et le mieux, dans tout ça, est que Skoda pourrait proposer cette auto à moins de 20 000 €, neuve, et HORS bonus écologique. Ce qui amènerait le prix de la Citigo E iV à environ 14 000 €. Autant dire LA voiture électrique du moment, et à ce tarif, on commence sérieusement à se dire que la mobilité électrique devient enfin abordable, surtout que la Citigo E iV dispose de 210 Nm (donc largement suffisant pour avoir une conduite souple et des réserves de puissance suffisante pour de la route).

Skoda Citigo E iV

Pour finir : la Citigo branchée offre 250 litres de coffre (pas mal pour un si petit gabarit), mais il grimpe à 923 litres si vous rabattez la banquette. On peut donc utiliser cette adepte des villes dans bien des situations.

* Loin de nous l’idée de dire qu’une auto comme une Tesla Model S est une mauvaise voiture, et bien au contraire, c’est un excellent produit. Mais, selon nous, en 2019, l’électromobilité devrait être cantonné à de l’usage urbain/périurbain. Ce serait bien plus cohérent en matière d’écologie (batteries moins grosses), et pour les gros rouleurs, il y a toujours le diesel qui est encore imbattable à l’heure actuelle.

1 Commentaire

  1. Avatar vermeulen dit :

    Tout à fait d’accord.
    Tesla a montré dès le départ le mauvais exemple.
    Le gain en autonomie doit être obtenu par la diminution de masse dans un contexte urbain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.