DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Une âme charitable pour reprendre le préparateur anglais Mountune ?

Par François - 18 août 2020
Mountune en difficulté financière

Sa descente “aux enfers” n’a pas été aussi rapide que d’autres acteurs de l’industrie automobile, mais le COVID-19 a fini par avoir raison du préparateur anglais Mountune. A moins que l’un d’entre-vous le sauve ?

Mountune, célèbre auprès de la communauté Ford depuis 40 ans pour ses préparations en tout genre, est à la recherche d’une aide financière extérieure pour reconsolider sa structure actuelle, ou tout simplement d’un nouvel acquéreur. Le responsable ? L’épidémie du COVID-19 qui continue encore aujourd’hui à faire disparaître de belles entreprises du paysage automobile. Le préparateur anglais qui sait s’occuper des Focus ST et Fiesta ST sans faire sauter la garantie constructeur vient ainsi de publier un communiquer par le biais de KPMG :

“Mountune, the specialists in Ford products for the road and track, is currently seeking a potential sale or investment partner for its UK business. The company has engaged KPMG to help them find an investor to recapitalise the business and to unlock management’s growth aspirations for this iconic automotive performance brand. With 40 years heritage, the business has provided race engines globally to professional trophy winning race teams and developed a robust aftermarket performance parts business, with a loyal and affluent customer base, selling globally through their online platform and dealers”.

Selon Alec Pell-Johnson, directeur de Mountune, cette triste nouvelle “allait tout de même voir le jour en 2020”. En 2015, la firme anglaise avait déjà ré-injecté 3 millions de livres dans l’entreprise, par la biais de sa société parente Revolve Performance. La récente arrivée de Mountune aux Etats-Unis sous le nom de “Mountune52” devait agir comme une source de revenus supplémentaires. Preuve que cela n’a pas été suffisant…

Mountune

Juste le mois dernier, Mountune dévoilait le pack M235 qui était capable de faire monter la puissance de la plus récente des Fiesta ST à 235 chevaux, contre ses 200 chevaux d’origine. La nouvelle Focus ST est également une bénéficiaire du savoir-faire anglais avec un version gonflée à 330 chevaux et 515 Nm de couple (nom de code : pack M330), soit précisément 50 chevaux et 95 Nm de couple de plus qu’une Focus ST “classique”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.