DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Salon de Genève 2021 : un retour envisagé, mais sous une nouvelle forme

Par François - 21 septembre 2020
Y aura t-il à Salon de Genève 2021 ?

Après l’annulation de l’élidion 2020 en raison de la pandémie du coronavirus, le Salon de Genève 2021 pourrait bien avoir lieu l’année prochaine en juin, sous réserve de quelques conditions particulières pour le grand public et les organisateurs.

Rappelez-vous, le salon Suisse a été l’un des premiers événements automobiles à être annulé à cause du COVID-19, non sans conséquences financières pour la ville de Genève et les constructeurs prévus. Mais alors que les organisateurs avaient déclaré qu’il n’y aurait pas de Salon de Genève 2021, ces derniers ont eu le temps de laisser de l’eau couler sous les ponts, et pourraient revenir sur leur propos.

Un Salon de Genève 2021 sur 3 jours, uniquement accessible aux médias

L’édition 2021 pourrait bien avoir lieu, mais sans que le salon ouvre au grand public. A la place, les organisateurs proposeraient un package premium aux constructeurs présents couvrant le coût de leur stand ainsi que leurs frais d’hébergement. Cela signifie que le Salon de Genève 2021 serait uniquement ouvert aux médias internationaux. L’évènement serait aussi raccourci avec 3 jours d’exposition au lieu de 10 jours.

Avant la pandémie, un tel évènement avait pour habitude de regrouper plus de 500 000 visiteurs sur toute la période d’ouverture. Un nombre beaucoup trop important pour espérer respecter les règles de distanciation et avoir l’aval de la commission sanitaire Suisse.

L’argent, encore et toujours au centre du débat

Reste à savoir qui avancera tout cet argent. Palexpo, propriétaire des lieux n’est pas contre accueillir un Salon de Genève 2021. Toutefois, ils ne possèdent pas les droits de l’évènement malgré que les organisateurs aient essayé de leur vendre pour 14 millions d’euros. Une somme jugée trop élevée selon Palexpo.

Du côté des participants, la fourchette tarifaire pour les constructeurs intéressés oscillerait entre 150 000 et 850 000 euros pour ces 3 jours. Les petits payeurs auront le droit d’exposer un véhicule et inviter jusqu’à 10 personnes (personnel & médias), alors que les plus gros participants pourront venir avec 4 véhicules et inviter au maximum 100 personnes (personnel & médias).

Reste à savoir si ce nouveau format suffira à faire revenir les constructeurs automobiles à Genève. A date, aucun d’entre eux n’a évoqué le salon Suisse dans ses récents communiqués de presse. Durant le confinement, plusieurs modèles avaient été dévoilés en ligne comme la nouvelle Porsche 911 Turbo, la Bentley Bacalar ou encore la Bugatti Chiron Pur Sport. Pire, Lamborghini avait déclaré ne plus vouloir participer à des évènements de cette taille, et s’en tiendra à des évènements privés plus petits.

Source : Autonews Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.