DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Une DeLorean DMC-12 voit le jour après 32 ans passés dans le noir

Par François - 2 janvier 2020
Une Delorean retrouvée après 32 ans de stationnement

Les trouvailles automobiles se suivent et se ressemblent. Une DeLorean DMC-12 stockée dans une grande depuis 1986 a été retrouvé aux Etats-Unis.

C’est un père et son fils qui sont tombés par hasard sur cet icone automobile. La star de la trilogie Retour vers le futur a été entreposée en 1986 dans une grange dans le fin fond du Wisconsin (Etats-Unis), sans que les deux chasseurs de trésors n’aient trouvé d’historique complet de la voiture. Avec plus de 3 décennies de poussière sur sa carrosserie, l’américaine est 100% d’origine. Son propriétaire leur a indiqué qu’elle avait parcouru plus de 50 000 km avant d’être stationnée. Fun fact, la poignet de porte n’a pas résisté à l’épreuve du temps lors de son ouverture. Ainsi, il a fallu une pince-étau pour y parvenir.

Delorean retrouvée dans une grange

Rapide historique de la DeLorean DMC-12

La DMC-12 fut construite pour le marché américain entre 1981 et 1983 par DeLorean Motor Company. Elle était équipée de deux portes papillon en inox. Le reste de la voiture a été réalisé en fibre de verre sur laquelle des panneaux en acier inoxydable ont été apposés. Malgré une image boostée par les films de science-fiction dans laquelle elle est apparue à plusieurs reprises, ses performances étaient toutes sauf incroyables.

A son lancement, elle embarquait un V6 PRV (Peugeot-Renault-Volvo) de 2,85 litres de cylindrée de 130 chevaux, sur la base du 2.7L présent sous le capot de la Renault 30. Même si l’ensemble dépassait à peine pas les 1 200 kg, il vous fallait tout de même 8,8 secondes pour arriver à 100 km/h en boîte manuelle à 5 rapports (10,5 secondes en boîte automatique à 3 rapports selon Road & Track). Sa tenue de route n’était pas si mauvaise grâce à quatre roues indépendantes, avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques. Étonnant, surtout quand on sait que cette DeLorean DMC-12 accusait une répartition des masses assez inégale, soit 35 % à l’avant et 65 % à l’arrière.

Delorean retrouvée dans une grange

Environ 9 200 DMC-12 sont sorties de l’usine entre janvier 1981 et décembre 1982, dont un cinquième en octobre 1981. Certains experts précisent toutefois que moins de 5 000 exemplaires existeraient à date. La Delorean a fait son grand retour en 2017 avec 300 exemplaires contre un chèque avoisinant les 100 000 dollars. Ce come-back a été le fruit d’un assouplissement de la législation américaine sur les véhicules anciens de petite série.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.