DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
lundi, octobre 23, 2019

Toyota pourrait ressusciter la MR2 avec un partenaire, mais pas BMW

Par François - 25 août 2019
Un retour de la Toyota MR2 grâce à Porsche ?

Après la Supra, Toyota pourrait-il ressusciter une autre sportive iconique ? Pendant des années, on a cru à plusieurs reprises que la firme japonaise préparait une nouvelle génération de MR2, mais cette rumeur ne s’est jamais confirmée. Sauf que cette fois-ci, elle provient d’un officiel Toyota…

Récemment, Tetsuya Tada, ingénieur-en-chef de la Toyota Supra, s’est exprimé au micro d’Auto Industriya sur la possibilité du retour de la MR2. Lorsqu’il lui a été demandé de citer un constructeur avec qui un tel projet pouvait être co-développé, il a instantanément répondu “Porsche”. Pour une sportive comme la MR2, historiquement dotée d’un moteur central arrière, c’est loin d’être un mauvais partenaire.

Toyota avait également fait appel à un partenaire extérieur pour lancer la GT86. C’est Subaru qui avait été choisi pour ce projet de co-développement, puisque ce dernier développait également sa sportive à l’époque : la BRZ. La stratégie de Toyota est toujours la même : maintenir une gamme sportive intéressante pour ses clients en s’associant avec d’autres experts automobiles, le tout grâce à un meilleur management des coûts de R&D, de développement ou encore de production.

Bien évidemment, les propos de Tetsuya Tada ne suffisent pas pour agir en tant que vraie confirmation, mais c’est la première fois que cette rumeur refait surface suite à la déclaration d’un officiel Toyota. Le Boxster et/ou le Cayman pourraient être des bonnes bases de travail. Toutefois, on ne sait pas encore ce que pense Porsche de toute cette histoire…

L'avis de Downshift

Il est très difficile aujourd’hui de lancer, ou même de ressusciter, une sportive sans l’aide et l’expertise d’un autre constructeur et/ou partenaire. C’est la réalité, et c’est comme ça. De ce fait, merci de nous épargner les classiques “avant c’était mieux” et “ça sera jamais une vraie japonaise…”.

Certes plus allemande que nippone, le partenariat avec BMW était évident pour le développement de la nouvelle Toyota Supra. Seul le constructeur allemand était en capacité de fournir un 6 cylindres répondant aux normes WLTP et fiable, ce qui a évité à la firme japonaise de faire exploser ses coûts de R&D, et donc de faire monter le prix de la voiture. Ça sera la même chose avec Porsche si la décision est prise de faire revenir la MR2.

Estimons-nous heureux que des constructeurs ait encore le courage de se lancer dans de tels projets. Si on reste systématiquement des puristes à évincer ce genre de projets, le paysage auto sera uniquement constitué de véhicules électriques, hybrides, et communs, plus chiants à mourrir les uns que les autres.

François OUT ! (*drop the mic, foule en délire*).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.