DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 18, 2019

Swap électrique : et si convertir une oldtimer était une bonne idée ?

Par François - 13 août 2019
Oldtimer : transition vers l'électrique ?

Il y a encore quelques années, les voitures électriques étaient très rares et tout sauf raffinées. Depuis, non seulement leur nombre augmente, mais une minorité croissante de propriétaires se laissent tenter par le swap électrique de leur oldtimer.

Egalement appelé retrofit, nous vous en parlions il y a quelques semaines avec un focus particulier pour les youngtimers. Pourquoi ne pas “sauver” votre Renault Merguez de 350 000 km avec un nouveau moteur électrique ? Mais pour une oldtimer, c’est différent. On parle ici de plusieurs modèles d’exception, tous capables de rouler en l’état, car souvent très bien entretenus et/ou restaurés.

Quelques modestes préparateurs se sont lancés dans ce nouveau business. C’est un tout nouveau marché dont la vision, même à court terme, est encore assez floue. De la Jaguar Type E Zéro du Royal Wedding à la Swind E Classic Mini, en passant par les conversions qu’effectuent eux-mêmes Morgan, la transition électrique prend un tout autre virage dans ce segment. Et on ne vous parle même pas des projets de conversion non-publicisés, qui sont exécutés sur des oldtimers tous les jours dans le monde.

Oldtimer : transition vers l'électrique ?

Performance avant impact écologique

Prenons l’exemple d’une Ferrari 308 dotée d’un V8 développant 255 ch et 290 Nm de couple. Certes, rouler dans cette italienne est un luxe et d’une classe sans pareil, mais gardez en tête que ce type de oldtimer se traîne sur la route, vraiment ! On parle dans notre cas d’un 0 à 100 km/h en 6,1 secondes (en partant du principe que cette dernière n’a perdu aucun de ses chevaux depuis 1975-1985). C’est le moment de vous achever. Avec quelques centièmes en plus dû à son âge, elle atteindra les 100 km/h en même temps que la nouvelle Ford Fiesta ST.

Ainsi, l’idée n’est pas d’opérer à la conversion de votre oldtimer pour des questions environnementales (etc.), mais plus pour une raison liée à la performance et/ou la fiabilité. A l’inverse, l’argument de ne pas dénaturer une voiture de ce calibre est tout à fait recevable, et nous y adhérons également. Mais notez qu’en vous cantonnant à cette forme de “tradition”, vous n’aurez que la sympathie et l’admiration de quelques seniors et passionnés, puisque les générations actuelles et à venir n’ont que faire d’un V8 de presque 3.0L qui roule aussi vite que leur citadine sportive. Oui Jean-Michel, tu as bien entendu, bien que cette nouvelle soit choquante pour toi, c’est la réalité et le monde d’aujourd’hui, peu importe si tu nous sors ta punchline ultime, “les gens qui disent ça ne sont jamais montés dans…“.

Oldtimer : transition vers l'électrique ?

Bref…

En somme, si vous souhaitez garder le charme de votre oldtimer (look) mais aussi garder une forme de suprématie en termes de performances, et à la hauteur du badge apposé sur votre ancienne, convertissez-vous à l’électrique… VITE. Tesla et Rimac sont vos amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.