DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 25, 2019

Retour vers le futur : Hyundai réinvente le volant

Par François - 28 mars 2019
Volant sans boutons et uniquement tacticle de Hyundai

Les mobiles ont bien troqué leurs touches pour un contact tactile, alors pourquoi pas les volants ? Hyundai voit le futur du poste de conduite comme une interface sans boutons.

Après la disparation de la clé de contact au profit de l’empreinte digitale, voilà que Hyundai passe au volant. A première vue, le changement fait mal aux yeux et pourrait en choquer certains. Toutefois, pourquoi l’automobile n’y passerait pas ? La téléphonie et le hardware informatique ont bien déjà sauté le pas. L’évolution est donc logique, bien que déroutante visuellement.

Comme ça marche ?

Le concept est plutôt simple. Les touches avec lesquelles vous aviez l’habitude de jouer (volume, régulateur, appels entrants/sortants, etc.) sont remplacées par des zones tactiles remplissant les mêmes fonctions.

Les boutons tactiles semblent être suffisamment gros pour être reconnaissables. Comme sur l’écran d’accueil de votre iPhone (car #TeamApple), vous pouvez également changer les éléments de place. Exemple : si vous n’écoutez pas la radio ou la musique, alors les boutons liés aux commandes de cette fonction pourront être retirés des écrans du volant.

Une transition non sans adaptation

Sans l’avoir essayé, on se doute qu’un temps d’adaptation sera nécessaire. Le parfait exemple qui nous vient à l’esprit est quand vous passez d’Android à iOS. Ces deux systèmes d’exploitation permettent de remplir plus ou moins les mêmes fonctions, et pourtant ils ne s’opèrent pas de la même manière.

Ces troubles du changement seront ainsi multipliés par deux lorsque vous passerez d’un volant avec boutons à un volant sans boutons. Est-ce qu’il sera possible de swiper, zoomer, maintenir une pression sur l’un des boutons, etc. ? De plus, ne risquez-vous pas d’activer une fonctionnalité par erreur avec d’autres parties de votre main ? Le but d’un volant est quand même de diriger une voiture donc il faudrait quand même qu’on puisse s’y agripper fermement.

Après reste le look. Ce premier concept de Hyundai n’est pas des plus sexy. En l’état, même s’il faisait du café, cela nous embêterait d’avoir un volant (disons-le) aussi moche.

Un jour dans nos voitures ?

Possible, mais pas tout de suite. Ce type d’évolution a besoin de temps. Etant donné qu’il s’agit de l’un des éléments les plus importants de l’habitacle, la sécurité des occupants sera la priorité des commissions de contrôle. Déjà que l’évolution des écrans centraux (jeux, publicités, applications) sont au cœur de débats enflammés, les volants sans boutons c’est pas pour tout de suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.