DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Plusieurs députés proposent de passer à 150 km/h sur autoroute

Par Julien - 23 novembre 2018
150 km/h

C’est la grosse info du jour qui pourrait toutefois n’être… qu’un pétard mouillé. Un député français, avec 16 autres membres politiques, propose une loi visant à augmenter la vitesse sur autoroute à 150 km/h. On imagine toutefois assez mal cette loi passer ne serait-ce que le premier stade des négociations.

Faut-il revoir la vitesse sur autoroute, là où le taux d’accident est cinq fois inférieur à celui des routes secondaires (chiffres officiels) ? Voilà une question logique mais dont la réponse n’est pourtant pas si évidente.

Olivier Dassault, député LR de l’Oise, propose en effet avec 16 autres députés un texte visant à modifier la vitesse maximale sur les autoroutes à trois voies (et uniquement les portions à trois voies) à 150 km/h au lieu de 130 km/h. Il se justifie par le fait que les autoroutes sont des portions très bien entretenues et donc sans grand risque. Et ce n’est pas tout ! Le député propose également d’arrêter les retraits de points sur les excès de vitesse inférieurs à 20 km/h.

Si la seconde proposition est finalement logique et aurait déjà due être adoptée, la première est plus compliquée. D’une part car elle va à l’encontre de la politique menée depuis des années pour les transports, mais aussi parce que le passage à 150 km/h aurait des effets inévitables sur la consommation des véhicules… et sur les rejets polluants.

N’espérez donc pas trop voir ce projet de loi aboutir, mais qui sait, tout peut arriver, et nous pourrions suivre l’exemple Autrichien où les autoroutes vont passer de 130 à 140 km/h. Pour la vitesse illimitée, comme en Allemagne, là par contre, vous en demandez bien trop… C’est pas encore Noël.

1 Commentaire

  1. Avatar Mega dit :

    La vitesse est un facteur d’accident aggravant surtout sur les routes non entretenu.
    Parce que sur les autoroutes la vitesse n’est pas un facteur aggravant.
    Donc au lieu de sécuriser les routes on réduit la vitesse ça coûte moins cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.