DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mardi, septembre 20, 2019

Nissan : les futures Z et GT-R électrifiées ?

Par Julien - 17 octobre 2018
Nissan GTR Concept

Voilà une rumeur de plus en plus insistante qui fait son retour. Nissan n’a toujours pas statué sur la descendante de la 370Z, mais elle pourrait être partiellement électrifiée, tout comme la prochaine GT-R. C’en serait alors fini des pures thermiques sportives Nissan.

Les sportives Nissan sont en fin de vie, c’est un fait. La 370Z date de l’époque des Pharaons, et la GT-R a eu droit à plusieurs restylages et mises à jour, mais la base n’a pas changé depuis… 11 ans ! Autant dire une éternité à l’échelle automobile, mais Nissan semble plus que jamais porté sur le dossier.

Nos confrères de Top Gear Magazine ont recueilli les propos du directeur marketing de Nissan qui ne cache plus que la marque s’intéresse à l’électrification pour ses prochaines sportives.

La question, c’est quand ?

Le problème, c’est que pour l’instant, nous n’avons absolument rien vu. Aucun prototype sur la route, aucun concept. C’est donc assez inquiétant au premier abord, même si Nissan reconnaît qu’il ne s’agit pas de savoir “si” les autos seront renouvelées, mais “quand”.

En attendant, on va jouer aux pronostics. Nissan a récemment fait son arrivée en Formula E (vous savez, les monoplaces électriques qui s’affrontent dans plusieurs villes mondiales). Et l’on imagine mal Nissan ne pas profiter de ce nouvel engagement sportif pour ne pas en faire le parallèle sur la route. Et comme le dit le patron du marketing : un moteur électrique et des batteries sont bien plus facilement transposables d’une plateforme à une autre qu’un moteur thermique.

Adieu Godzilla, bonjour Optimus Prime

Avec tout ça en tête, dites-vous bien qu’il y a finalement peu de chances que les prochaines Z et GT-R soient purement thermiques. D’ici à ce qu’elles sortent, les normes environnementales se seront encore durcies, et il sera de plus en plus compliqué de justifier de la présence d’un V6 de 500 ch sans hybridation. Quant au V6 3.7 atmosphérique de la 370Z, vous pouvez d’ores et déjà lui dire adieu. On prend les paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.