Après le Juke Nismo RSnow, voici la Nissan 370Zki : le roadster nippon qui troque ses quatre jantes contre des chenilles mécaniques. 

Il y a quelques années, vous avez du croiser sur Youtube la vidéo du Juke Nismo RSnow. Comme toujours il s’agit plus d’une grande pirouette marketing que l’officialisation d’une nouvelle option dans le catalogue Nissan. Dommage! Pour bien commencer l’année 2018, il semblerait que l’ingénieur en chef du département innovation de Nissan ait encore perdu un pari puisque la marque vient d’annoncer par le biais de sa chaîne YouTube la présentation d’une Nissan baptisée 370Zki (vous comprenez le jeu de mots, ça va?).

Mise à part l’unique et l’énorme différence que sont l’installation d’une paire de chenilles à l’arrière et d’une paire de ski (1,42m de long et 0,3m de large) à l’avant, rien d’autre n’a changé. Au temps pour nous… la capote de cette 370Zki a été rentré, histoire de profiter du grand air ! Et sous le capot c’est toujours le même 3.8L V6 de 330 chevaux.

Le monstre en détail…

Après, si vous souhaitez vraiment connaitre tous les détails de fabrication, le préparateur américain American Track Truck a du ajouter une suspension avant conçue spécialement pour l’occasion afin d’augmenter sa garde au sol de 7,5 cm. Même approche à l’arrière, avec notamment la suppression des freins. Ensuite, pour éviter à cette 370Zki de ne pas ramasser trop de neige dans sa baie moteur, le préparateur a créé un cache-moteur renforcé en dessous de la voiture. Et cela est passé notamment par une redirection de l’échappement. Enfin, les feux ont été teintés en jaune, il devait rester de la peinture…

Bien que l’approche de Nissan soit sympa, nous aurions préféré que les neurones mobilisés pour ce projet aient été utilisés pour préparer la suite de la 370Z, voir de la Nissan GTR !

Galerie : Nissan 370Zki

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here