DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Mercedes GLB : le petit dernier s’encanaille !

Par Ferdinand - 17 avril 2019
Mercedes-Benz GLB Concept

Décidément, le salon automobile de Shanghai est le théâtre de nombreuses nouveautés dans le monde de l’automobile, preuve que le marché chinois reste un domaine clé dans le développement des marques. C’est au tour de Mercedes de faire son show et de présenter son petit dernier : le GLB.

Mercedes-Benz n’a pas toujours eu une image très valorisante, jugée trop classique et souvent reléguée au rôle de «véhicule de vieux », mous et fades, appuyant sur le luxe plus que le sport, à côté de ses emblématiques rivaux que sont Audi et BMW, considérés comme plus dynamiques. Pourtant ces dernières années la marque étoilée a remonté la pente, dépassant même ses congénères en chiffres de vente, ce grâce à un attirail de nouvelles technologies et à un style nettement plus racé sur l’ensemble de la gamme. Même le rugueux Classe G s’est fait un lifting presque élégant, c’est dire. Le dernier-né de la marque s’inscrit dans ce schéma, en ajoutant une dose d’originalité bienvenue car, il est vrai, elles sont un peu toutes pareilles les nouvelles ‘Mercos’.

Mercedes-Benz GLB Concept

Nous l’aurons bien compris, qu’on le veuille ou non le SUV c’est The New Black de l’automobile. Il en faut partout, décliné dans toutes les versions possibles et imaginables. Mercedes est champion dans ce domaine : GLA, GLC, GLC Coupé, GLE, GLE Coupé, GLS, Classe G… j’en oublie ? Il y en a de toutes les tailles et pour à peu près tous les goûts. Et bien d’après Mercedes, non, ce n’est pas assez. Il en faut plus, et c’est vrai que les Q3 et X1 s’ennuyaient un peu sur leur segment, face à un GLA trop petit et un GLC trop premium : c’est donc ainsi qu’apparaît l’inédit GLB. Comme son nom l’indique, il se glisse entre ses deux frères, mais propose une approche différente du segment, car c’est un SUV… 7 places. Et oui, deux places supplémentaires se glissent dans un GLB finalement à peine plus petit que le GLC. Pourtant, les volumes sont pensés différemment pour le rendre plus compact et à la fois plus habitable, mais certainement pas plus urbain c’est certain.

Mercedes-Benz GLB Concept

Le modèle présenté à Shanghai est bien un concept-car mais ne nous affolons pas : il reprend absolument tous les éléments de carrosserie du modèle de série. Seule la panoplie du parfait baroudeur (rampe de leds sur le toit, pneus tout-terrain, par-chocs épais) risque de plier bagage au profit d’éléments plus civilisés. L’intérieur se pare de couleurs et de matériaux soignés comme du nubuk et des aplats en aluminium, ce qui donne un rendu tout à fait chaleureux et moderne. Quoi qu’il en soit, l’effet est là, et le GLB se démarque bien de la flotte des SUV classiques, en optant pour des volumes très carrés, un pavillon haut et un hayon de coffre très droit. Les vitres sont assez grandes, le museau un peu grossier (sans que ce soit vilain), il s’apparente à un baby-G et c’est, d’après nous, top.

Un SUV qui invite un peu plus à l’escalade de montagne que de trottoirs, finalement ça ne court pas les rues, et ce type de voiture pourra peut-être rendre un petit peu le côté aventurier qui faisait, dans le temps, un vrai tout-terrain. Sur la version présentée en premier lieu, niveau mécanique rien d’incroyable, on retrouve le quatre cylindres essence de 224 ch couplé à la boîte automatique huit rapports et à une transmission intégrale 4Matic, on vous l’a dit c’est un vrai 4×4. Pas sûr toutefois qu’il soit réellement à la hauteur de son look, alors si vous passez commande, évitez quand-même de vous jeter dans la première tourbière venue, le résultat risque d’entre être malheureux, surtout avec cinq ou six enfants à bord.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.