DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Les Suisses inventent le véhicule électrique qui n’a pas besoin d’être rechargé

Par Julien - 21 août 2019
Camion électrique chantier

Sur le papier, la société Kuhn Gruppe annonce que son camion minier est capable de générer plus d’électricité que ce qu’il ne consomme. Dans les faits, un essai réalisé par CNN montre que l’on s’en approche, sans atteindre cette folie scientifique.

Si vous avez déjà conduit un véhicule électrique, vous savez alors à quel point le frein régénératif peut être puissant. Sur certains véhicules, comme chez Hyundai/Kia, Nissan ou encore Tesla, il est presque possible de se passer totalement de la pédale de frein dans certaines conditions tellement le frein moteur est puissant… et la récupération d’énergie importante. Mais dans un véhicule électrique, vous gagnerez tout au plus 10 % d’autonomie grâce à cette récupération d’énergie.

600 kWh, 9500 Nm

Sur ce camion baptisé eDumper, il est théoriquement possible de produire plus d’électricité que ce qui est consommé. C’est en tout cas ce qu’annonce la société suisse Kuhn, qui développe ce camion impressionnant de 45 tonnes, servant à transporter les gravats et minerais dans les carrières et mines.

Il est actuellement utilisé, par exemple, dans une carrière suisse près de Bienne. Ses 600 kWh de réserve, soit cinq tonnes de batteries, lui permettent de remonter la pente et d’actionner le système hydraulique de levée de la benne. Et ses 9500 Nm lui offrent suffisamment de couple pour pouvoir transporter jusqu’à 65 tonnes de gravats.

Presque pas de recharge

Nos confrères américains de CNN ont envoyé le pilote de Formula E Luca DiGrassi tester la bête. Il démarra en bas de la carrière avec 90 % de charge, puis gravit la pente à 13 % avant d’arriver au sommet, avec 80 % de charge. Une fois chargé à bloc, il faut redescendre (le camion pèse alors 110 tonnes), et en bas, la charge est revenue à 88 %. C’est 2 % de perdu, seulement. Exceptionnel, mais c’est surtout grâce au frein régénératif très puissant. Dans la pratique, donc, nous ne sommes pas sur un système totalement autonome qui n’a jamais besoin d’être rechargé, mais un essai plus poussé permettrait tout de même de vérifier…

En tout cas, le gros bloc diesel de 23 litres est aux oubliettes, et la société économise en moyenne 75 000 litres de gazole par an. Et rien que pour ça, nous applaudissons.

L'avis de Downshift

75 000 litres de gazole en moins… Vous imaginez un peu tous les poumons sauvés par ce camion ? Blague à part, l’électrique trouve ici tout son sens, notamment grâce à la récupération d’énergie. Et puis 65 tonnes de capacité de charge, cela représente environ 450 moteurs TDI que l’on peut envoyer à la casse, d’un coup.

2 Commentaires

  1. Avatar K E B Prudence ETOU dit :

    Superbe !!! Ce doit être un camion pour redonner goût au conducteur même si on est épuisé. 75 000 litres de gazole en économie, ce n’est qu’un grand pas vers un monde sans pollution de l’environnement !! En plus le système de récupération d’énergie est d’un grand confort. Ma plus grande prière est que ma carrière professionnelle m’amène à renchérir mon expérience sur ce modèle de eDumper.

  2. Avatar Maz dit :

    Attention cela ne marche que si le chargement s’éffectu plus haut que le déchargement, c’est le poids de la charge qui permet de récupérer se que l’on consomme dans la montée sans charge!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.