DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Le Groupe Volkswagen pourrait bouleverser Seat, qui changerait de nom

Par Julien - 14 octobre 2019
Cupra Seat

Récemment, le groupe Volkswagen annonçait vouloir modifier le placement de ses deux marques généralistes étrangères, Seat et Skoda, avec une montée en gamme pour la première. Qui pourrait être métamorphosée.

Nous commençons à en savoir plus sur le futur des marques généralistes du groupe Volkswagen. Herbert Diess, le patron de VW Group, a confié lors du salon de Francfort que Seat et Skoda pourraient subir de profonds changements dans le futur. L’objectif est de faire monter en gamme Seat et de faire “baisser” Skoda, qui se destinerait plus à un marché d’access, comme Dacia.

Une décision étonnante compte tenu du fait qu’actuellement, c’est plutôt la situation inverse : Skoda dispose d’une image plus “haut de gamme” que Seat. Le groupe allemand veut donc inverser la tendance, mais ce n’est pas tout.

Les plans d’Herbert Diess seraient de faire changer de nom Seat, qui deviendrait… Cupra. Pourquoi un tel choix ? Pour faire simple, Volkswagen souhaiterait faire de Seat “l’Alfa Romeo” du groupe. En clair, une marque généraliste/premium, à fort caractère “émotionnel” (ce sont les mots choisis par le patron). Avec un nouveau nom et des produits plus cossus, Cupra pourrait ainsi viser le marché nord-américain d’ici le milieu de la prochaine décennie. Skoda, de son côté, se tournerait vers l’Europe de l’Est et les marchés où la demande concerne plutôt des véhicules moins coûteux et plus simples. En clair, dans une telle stratégie, une auto comme la Superb n’aurait plus sa place…

Problème d’image

Luca de Meo, le patron de Seat et Cupra, reconnaît que la marque espagnole a un problème “d’image” sur certains marchés, dont la France, où les résultats de vente sont décevants. Le coup du changement de nom et de repartir d’une feuille blanche permettrait donc de cultiver une nouvelle image. Mais encore faut-il que la clientèle s’identifie à un nom qui est pour l’instant inconnu de la majeure partie de la population.

L’engagement de Cupra en course (avec une Leon électrique, en ETCR, notamment) permettra peut-être de faire bouger les choses. Mais l’on voit tout de même mal Cupra gagner une forte image de marque rapidement. Ce sera un travail de fond, très long, et qui pourrait au passage engendrer d’importantes pertes pour Seat/Cupra.

L'avis de Downshift

Quitte à faire évoluer une marque vers le haut du panier, pourquoi ne pas l’avoir fait avec Skoda, qui en avait déjà un début d’image “premium” ? On avoue avoir bien du mal à comprendre le choix du groupe Volkswagen sur ce coup là. D’accord, c’est pour tenter de relancer Seat. Mais il y avait peut-être d’autres moyens que de le faire en flinguant Skoda ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.