DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

La piste de la Renault Zoé RS (2023) devient de plus en plus sérieuse

Par François - 10 mars 2020
Renault Zoé RS pour 2023 ?

Une fois encore, Renault laisse transparaître qu’une sportive électrique est dans ses petits papiers. Bien que le marché de l’électrique ne représente encore que 2,27 % des ventes (2019), le constructeur français est convaincu que sa clientèle attend un badge RS sur l’un de ses modèles. Ainsi, tout porterait à croire que Renault envisageable la commercialisation d’une Zoé RS, d’ici trois ans.

Bien qu’aucune confirmation officielle n’a été faite par la firme française au losange, on sait de source sûre que Renault étudie actuellement les exigences techniques nécessaires pour donner vie à une telle sportive.

Gilles Normand, directeur division véhicules électriques et services de mobilités du Groupe Renault, a déclaré au micro d’Autocar qu’il existait actuellement deux problématiques : l’autonomie et le son émis. Il s’agirait vraisemblablement d’une variante d’un modèle pré-existant, d’ou les pistes qui convergent vers la Zoé RS. Après tout, Peugeot prévoit bien d’électrifier sa future 208 GTI. Notez au passage qu’une variante sportive de la Clio 5 RS a déjà été bannie depuis plusieurs mois pour des questions de normes anti-pollution (WLTP, etc.), et où les problématiques techniques citées plus haut sur son éventuelle électrification font parties des nombreux “NO GO” de Renault.

“Historiquement, les voitures de sport ont moins d’autonomie qu’une voiture normale, donc les gens seront prêts à avoir moins d’autonomie, mais savoir combien en moins est le sujet d’une discussion que nous avons actuellement […] Les gens s’inquiètent aussi un peu du fait qu’il n’y a pas de bruit. Si nous validons une voiture de sport électrique, nous sommes arrivés à la conclusion que nous devons générer artificiellement un bruit agréable”.

Renault Zoé e-Sport concept (2017)

Rendez-vous en 2023 ?

Après l’accueil chaleureux fait au concept Zoé e-Sport en 2017, une Renault électrique sportive pourrait arriver rapidement. “Le délai doit être court car nous sommes en tête sur le segment des électriques donc nous devons garder le rythme. J’espère (en voir une) dans trois ans. Nous y réfléchissons depuis longtemps. Cela arrivera le jour où les obstacles technologiques auront disparu. Cela signifie hautes performances mais aussi durabilité de la performance et viabilité économique”, précise Gilles Normand.

Quoi qu’il en soit ne vous détrompez pas, une sportive électrique rejoindra bientôt la gamme Renault, qu’il s’agisse d’une Zoé RS ou non. Ce n’est qu’une question de temps et de partis pris techniques. Ali Kassai Koupaï, directeur produit et programmes ou “l’homme le plus bavard de la marque”, avait déjà déclaré fin 2019 que Renault était le mieux placé pour y arriver en tant que le leader de l’électrique. “Nous sommes le leader de l’électrique, et nous devons le rester en imposant le rythme au marché […] J’espère que d’ici 3 ans nous serons prêts” avait-il rajouté.

Illustrations : Renault Sport et Kleber Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.