James Bond de retour en Aston Martin Rapide E

Dans le prochain opus mettant en scène le roi des espions anglais, James Bond devrait rouler au volant d’une toute nouvelle Aston Martin… 100% électrique !

Pourquoi serions-nous les seuls à “subir” ce passage à l’électrique ? Après tout, Piëch Automotive nous prépare la Mark Zero, Elon Musk est sur le point de nous présenter sa Tesla Roadster, et Pininfarina vient de dévoiler la Battista. Alors pourquoi James Bond ne prendrait-il pas (lui aussi) le virage zéro émission ?

La décision de passer à l’électrique marque la fin des Aston Martin thermiques. Sean Connery fut le premier James Bond à en prendre le volant dans l’opus “Goldfinger”. Cherche pas tu n’étais pas né(e)… C’était il y a 50 ans. Quoiqu’il en soit, Joji Fukunaga, réalisateur américain en charge du prochain 007, est déjà en train de travailler avec le constructeur anglais de Gaydon, et on parlerait même de l’Aston Martin Rapide E.

La production ne cache pas ses craintes envers un public qui pourrait trouver le prochain James Bond trop “ecolo”, mais n’oublions pas que la Rapide E développe 600 ch et 950 Nm de couple électrique. Toutefois, avec ses 320 km d’autonomie (cycle WLTP), il ne faudrait pas non plus que les aventures de l’agent 007 se déroule en Sibérie, car au bout de 5km de course poursuite, les batteries de la supercar verte seraient à plat, mais ne nous perdons pas dans des détails mes amis… 😉

Source : Daily Mail

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.