DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 18, 2019

Futur Nissan Juke (2020) : les premières informations

Par Julien - 29 mai 2019
Futur Nissan Juke

Tout le monde s’est moqué de lui à sa sortie, mais il est pourtant devenu l’une des meilleures ventes de sa catégorie. Le Nissan Juke sera renouvelé en 2020 avec, enfin, un partage complet de plateforme et moteurs avec Renault.

Renault et Nissan font partie d’une alliance, et pourtant, les deux ont longtemps été incapables de s’entendre et de faire plateforme commune (notamment en matière d’électriques !), comme c’est le cas, par exemple, dans le groupe Volkswagen. Même si le Juke reprend la plateforme “B” de Nissan, qui est utilisée par certaines Renault, c’est bien d’un véhicule spécifique dont on parle. Mais ce ne sera plus le cas à l’occasion du renouvellement puisque le Juke passera sur la plateforme du futur Renault Captur. Et en conséquence, il aura droit à des proportions similaires, mais aussi aux mêmes technologies et moteurs.

Design

Le Juke offrira une évolution du design actuel, mais il faut quand même s’attendre à de gros changements. Notamment à l’arrière, où les premiers prototypes ont déjà révélé que Nissan avait reproduit le dessin des feux du Qashqai sur le Juke, délaissant ainsi un peu d’originalité. A l’avant, les feux du Juke devraient être plus effilés (façon Hyundai Kona), mais le crossover japonais conservera son imposant bouclier et sa ligne de capot assez haute.

C’est à l’intérieur que le Juke va se métamorphoser avec une planche de bord plus sérieuse et moins fantaisiste que l’actuelle, qui a, il faut le dire, plutôt mal vieilli en matière de design. Un écran tactile plus grand et placé plus haut sera de la partie, tout comme une possible instrumentation numérique, qui serait logique compte tenu du fait que le Renault Captur, le cousin, y aura droit.

Motorisations

Il n’y aura pas de grande surprise sous le capot du Juke, à une exception près : l’hybride. Nissan a le choix entre deux solutions : l’hybride parallèle du Renault Captur avec un bloc essence 1.6 atmosphérique (d’origine Nissan) et un moteur électrique, ou l’hybride de série, avec un seul moteur électrique entraînant les roues. Les batteries seraient rechargées par le moteur thermique qui n’est pas relié aux roues, et qui joue simplement le rôle de prolongateur d’autonomie. Cette technologie, baptisée E-Power, est présente chez Nissan depuis 2016.

Pour le reste, ce sera principalement un mix de moteurs diesels (1.5 en différentes puissances) et essence (1.0 trois cylindres, et 1.3 quatre cylindres, en boîte manuelle ou automatique). La transmission intégrale pourrait également intégrer le catalogue.

Prix

Les prix en 2019 sont compris entre 16000 et 24000 €. Mais avec l’arrivée de l’hybride, de nouvelles technologies (parfois obligatoires, comme le freinage d’urgence) et une montée en gamme, le Juke devrait voir ses tarifs augmenter très légèrement. La hausse sera contenue grâce au partage des plateformes et composants avec Renault, mais on peut estimer le ticket d’entrée du prochain Juke à environ 17500 €. L’hybride, en revanche, devrait dépasser les 25 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.