DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 18, 2019

Bugatti Divo : l’hypercar alsacienne dotée de 1500 ch et 1990 kg

Par François - 25 août 2018
Bugatti Divo (2019)

Stephan Winkelmann vient de dévoiler la Bugatti Divo en marge du Concours d’Élégance de Pebble Beach, à Monterey en Californie. Si comme nous vous avez suivi le LIVE YouTube du constructeur alsacien, alors vous savez déjà tout, ou presque…

Bugatti nous avait déjà teasé plusieurs fois sa nouvelle hypercar. Toutefois, vous devez toujours être sous le choc quand vous avez entendu le chiffre de 5 millions d’euros sortir de la bouche de “Stephan”. Bien que ce chiffre était déjà connu, c’est toujours difficile de se dire que cette Divo coûte presque deux fois plus qu’une Bugatti Chiron Sport.

2 Chiron Sport = 1 Divo ?

Ça dépend sous quel angle vous analysez votre achat. A l’arrière, vous retrouvez le même W16 de 8,0 litres de la Chiron Sport, sauf que sa Vmax a été réduite, de 420 à 380 km/h. Elle possède la même boite double embrayage à 7 rapports et une transmission intégrale. Alors oui, la Divo fait tout de même un régime de 35 kg, hérite d’un réglage d’amortisseurs et de direction dynamisé, et dispose d’un package aérodynamique supérieur (+90 kg d’appui). Plus généralement, la Divo a été conçue pour améliorer encore plus son agilité et son efficacité. D’ailleurs, l’hypercar alsacienne est 8 secondes plus rapide que la Chiron sur le circuit de Nardo en Italie. Mais est-ce que cela vaut ces deux Chiron Sport ? Votre avis ?

Ensuite, si vous êtes un millionnaire ou milliardaire, vous avez la notion de rareté qui pourrait vous pousser à passer à la caisse. En effet, seulement 40 exemplaires de la Divo seront produits. Vous pouvez donc aussi bien l’acheter pour donner encore plus de valeur à votre “collection” ou tout simplement investir en espérant que la Divo prenne de la valeur dans quelques années… Quoi qu’il en soit, qui sommes-nous pour juger de l’achat d’une telle voiture… ?

Bugatti Divo (2019)(1) Bugatti Divo

N’est pas acheteur qui veut…

Nommée après Albert Divo, pilote français des années 20, l’hypercar alsacienne connait déjà ses propriétaires. Et même si vous aviez soudainement gagné 5 millions d’euros… Notez que seul les possesseurs d’une Chiron ou d’une Chiron Sport avaient le droit de réserver un exemplaire. De plus, quand vous savez qu’un client Bugatti possède en moyenne 84 voitures, plusieurs jet privés, et au moins un yacht, vous aviez perdu d’avance…

Avant de la Bugatti DivoArrière de la Bugatti Divo

Verdict esthétique ?

L’extérieur crie la sportivité avec une calandre avant plus agressive. On retrouve aussi de nouvelles entrées d’air et un aileron arrière élargi de 23% par rapport à la Chiron. A l’arrière, la Divo adopte tout un ensemble de LED et replace la barre lumineuse qu’avait la Chiron. Le reste de sa beauté est constitué de plusieurs petits détails qui habillent très bien l’hypercar (cf. galerie photo ci-après).

Enfin, cette sportivité est plus subtile à l’intérieur et laisse place à plus d’élégance. Le carbone et l’Alcantara prédominent le cockpit, mêlant différents tons bleus et noirs de manière asymétrique. Cependant, bien que la Divo sera confortable malgré toute cette sportivité, comme la Chiron/Chiron Sport, elle passera probablement sa vie dans un garage privé.

Intérieur passager Bugatti DivoIntérieur conducteur Bugatti Divo

Galerie photo : Bugatti Divo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.