Le constructeur français au losange a parlé. La Clio 5 RS ne sera pas au catalogue Renault en 2019-2020, la faute aux nouvelles normes anti-pollution.

Après la Volkswagen Golf R et la Seat Leon Cupra, c’est au tour de la Renault Clio 5 RS d’être victime du nouveau cycle WLTP. Sauf que cette fois-ci, et selon nos confrères de Caradisiac, Renault parlerait même de ne pas lancer la production. Rappelez-vous, Philippe Brunet en parlait déjà courant avril 2018, il était même question que la sportive du constructeur français adopte le 1.8 TCe de l’Alpine A110. Malheureusement, l’entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution Euro 6c et 6 dtemp ont eu raison de la sportive…

Renault dit stop à la Clio 5 RS

La Clio 4 RS également concernée !

Maintenant, si vous vous rendez en concession, vous ne pourrez plus commander une Clio 4 RS à votre goût. La production a été stoppée à l’usine de Dieppe, et il faudra vous contenter d’un modèle en stock. Etant donné que la Clio 4 RS est aussi bien en fin de cycle de vie produit que non-conforme au nouveau cycle WLTP, Renault à décider de tirer la prise. Une mise en conformité un an avant l’arrivée de la nouvelle Clio 5 RS, cela n’est pas un bon investissement. D’ailleurs, avant la sortie de la nouvelle génération, Renault sauve même les meubles en ne proposant plus que les TCe 75 et 90 ch et dCi 75 et 90 ch.

La Clio 4 RS subit le même sort que la Clio 5 RS !

Un malus trop important pour produire la Clio 5 RS…

Renault avait pris un risque avec la Mégane RS en assumant le fait que ses clients payeraient entre 3113€ à 4253€ de malus. Fort heureusement, les ventes sont plus importantes qu’espérées. Mais pour une éventuelle Clio 5 RS, le risque est trop élevé par rapport au budget de la cible. Si on part du principe que la Clio 5 RS adopte le 1.8 TCe, alors les rejets de CO2 seraient d’environ 160 g/km. Comptez ainsi un minimum 4 000€ pour mettre la main sur une Clio 5 RS neuve. Autant dire que les clients passeront leur chemin…

Ajoutez le fait que cycle WLTP est plus stricte que le cycle NEDC sur le contrôle des polluants (essais fait en conditions réelles), et vous obtenez un gros “NO GO !”. Mais qui sait, peut-être que Renault se débrouillera pour nous sortir un juste milieu. Comme par exemple une série spéciale Clio “Alpine” ou une Clio 5 RS hybride en guise de modèle de consolation ? Quoiqu’il en soit, si retournement de situation il doit y avoir, cela ne se produira pas avant 2021.

La Megane RS resiste au WLTP, mais pas la Clio 5 RS

Une solution de repli à la place de la Clio 5 RS ?

Les fans du constructeur français pourrait ainsi compter sur une version 1.3L TCe. Ce moteur, nous le connaissons déjà, puisqu’il développe 160 ch et est déjà présente sur la nouvelle Mégane 4. Cependant, elle arborerait un badge “RSi”. Renault travaillerait même sur une finition “RS Line” au de la finition GT. Finition GT qui, depuis peu, a également été victime du cycle WLTP puisqu’elle a été retirée du catalogue…

Source : Caradisiac

1 COMMENTAIRE

  1. Le WLTP c’est la norme européenne qui restreint les émissions polluantes et n’impose aucune limite de CO2.
    Le bonus malus sur le CO2 est une spécificité française qui sanctionne sans discernement du type d’homologation les rejets de CO2… en France.

    Une fois ça en tête, le WLTP est-il encore le coupable ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.