Alors que Volkswagen semblait traverser son Dieselgate sereinement, une nouvelle tragédie va pour le coup toucher directement le cœur de ses fans. A cause du nouveau cycle WLTP, la Golf R va perdre 10 chevaux, et peut-être même sa boîte manuelle.

La WLTP (Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure), qui remplace le cycle NEDC, continue de frapper sans pitié. Comme la Seat Leon Cupra un peu plus tôt dans la semaine, c’est au tour de la Volkswagen Golf R de perdre de la puissance. On parle ici de 10 chevaux comme l’espagnole. Mais le plus triste, c’est la probable disparition de la boîte manuelle sur la sportive allemande !

Volkswagen Golf R facelift bleu

Pas de panique, elle ne va pas disparaître. Avec une puissance affichée à 310 chevaux lors de son dernier facelift, la Golf R va chuter à 300 ch. Aucun détail n’a été communiqué de la part du constructeur sur les éléments responsables de cette baisse. Mais nos confrères anglais de Autocar reportent que l’échappement va être un peu restreint, avec un nouveau filtre à particules en prime !

Golf R de profil

Toutes les Golf R concernées ?

Les Volkswagen Golf R déjà vendues ne sont pas toutes affectées, ni concernées. Cela concerne surtout les commandes de juillet 2018 et futures. Pour ma part, je ne serais pas à l’aise d’être au service commercial VW en ce moment. Surtout si je dois appeler mes clients de juillet pour leur dire que leur voiture sera moins puissante que prévue à la livraison…

Golf R jantes et pneus

Quelle boîte pour la Golf R alors ?

Ce qu’on sait, c’est que le Royaume-Uni et l’Allemagne sont déjà concernés par ce retrait de boîte de vitesses manuelle. Rien n’a encore été confirmé pour la France, mais nous craignons qu’elle subisse le même sort. Ainsi, si c’est bien le cas pour la Golf R française, la boîte imposée sera la version DSG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.