Au salon IAA de Francfort, Ford nous à présenté en chaire et en cylindres, la nouvelle Mustang 2018. Au menu : plus de puissance, des suspensions adaptatives “MagneRide”, une boite auto 10 rapports (!!!) ou encore un système d’échappement avec un mode “Je déteste mes voisins/J’aime mes voisins”. 

Quoi, une Mustang 2018 ? Oui, elle sortira chez nous en Europe dès 2018, et on pense qu’elle mérite d’être attendue, voir même achetée. Pourquoi ? Parce que tous les défauts ou déceptions qu’on aurait pu trouver sur la dernière Mustang 2017, ont été dans la grande majorité corrigés avec cette nouvelle version.

Quoi de neuf docteur ?

Quelque soit la version que l’on aime, les fans de la Mustang sera heureux. En effet, cette Mustang 2018 (V8) va gagner quelques chevaux en passant à 444 ch, toujours sur le même bloc atmosphérique de 5.0L. Ce gain est principalement dû à un nouveau système d’injection. Cependant, la version EcoBoost turbo de 2.3L perd quelques chevaux en passant de 312 ch à 286 ch. Cette perte de puissance est la résultante de la greffe d’un nouveau filtre à particules. Filtre permettant de répondre aux normes antipollution Euro 6.2 (blablabla… caca!), mais qui handicape la puissance en contrepartie.

Bien que vous endenterez ça rarement chez Downshift, on pense néanmoins que cette perte de puissance est une bonne chose pour la gamme Mustang. En effet, la dernière EcoBoost (5.8s au 0 à 100 km/h) faisait de l’ombre à la V6 (5.5s au 0 à 100 km/h). De plus, avec quelques modifications, il était facile de s’approcher des performances de la version V8 (4.8s au 0 à 100 km/h). Un échappement Miltek, un échangeur gros volume, une admission d’air, ainsi qu’une reprogrammation vous permettez de passer facilement, et sans tuer votre moteur, à 360 ch et réaliser 5.1s au 0 à 100 km/h.

Ford Mustang 2018 - IAA Francfort 2017

Bref on s’égare, c’était la parenthèse “Jean Kevin Vtec”. Ford introduit également sur ses nouvelles Mustang 2018 une boite de vitesse (automatique) à 10 rapports, mais garde une boite manuelle 6 rapports de série. Autant vous dire que la valeur de couple sera plus élevée, et que la consommation sera plus faible. Ainsi, grâce à plus de couple, Ford annonce que sa Mustang 2018 (2.3L EcoBoost 289 ch) sera plus rapide, malgré quelques chevaux en moins, que celle de l’année dernière (2.3L EcoBoost 321 ch). Aucunes données liées à la performance ont été communiquées.

Mais le gain de couple (EcoBoost) ou de puissance (V8) n’est pas la seule raison d’attendre la sortie de cette Mustang 2018. Ford introduit un nouveau système de suspension adaptative “MagneRide”, ce qui se traduit par une expérience de conduite plus confortable en mode famille et plus ferme entre mode weekend. Le “Launch Control” est de série.

Enfin, on a également le droit à une brouette de nouveaux équipements pour cette Mustang 2018. Equipements qui n’intéresseront d’ailleurs que le ou la conjoint(e) dans le siège passager. On parle ainsi d’un écran digital de 12 pouces avec l’Apple CarPlay/Android Auto, un régulateur de vitesse adaptatif ou encore un système de détection des piétons en plus des équipements déjà présent dans la dernière édition.

En somme, cette nouvelle Mustang 2018 est bien meilleure, autant pour le conducteur que pour ses passagers. Mais s’il vous plait… Ne l’achetez pas en orange. Pitié. Merci.

Galerie : Ford Mustang 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here