DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Youngtimer | Fiat Tipo 2.0 16V (1992-1995) : tempérament italien

Par François - 1 mai 2020
Dossier youngtimer Fiat Tipo 2.0 16V

Perdue dans l’histoire du segment des GTI, la Tipo 2.0 16V avait tout de même quelques arguments à défendre. Remplaçante de la Ritmo, elle incarne le nouveau modernisme de la marque Fiat. Fidèle à son ADN, acheter une Tipo 16 soupapes c’est acquérir une youngtimer dotée du vrai tempérament d’une italienne.

En janvier 1988, Fiat dévoile la Tipo. Viendra ensuite une version sportive 1.8ie 16V (1989) qui sera rapidement remplacée deux ans plus tard par la 2.0 16V, que nous vous présentons aujourd’hui. Avec ce modèle, le constructeur italien met fin à la légende des Fiat qui rouillent avec une caisse 70% galvanisée. Initialement proposée en 5 portes uniquement, son restylage en 1993 offrira une nouvelle déclinaison 3 portes, qui lui manquait cruellement en Europe pour s’imposer sur ce segment.

Pour se différencier de la Tipo “classique”, on retrouve des bas de caisse noirs et des boucliers noirs avec liseré rouge, façon 205 GTI, des sièges Recaro (en option) et des jantes spécifiques en 15 pouces. On lui pardonnera son design démodé à l’intérieur, ses plastiques de mauvaise qualité, et ses grincements perpétuels.

Fiat Tipo 2.0 16V

Moteur

Sous le capot de la Tipo 2.0 16V se cache un nouveau moteur Fiat , le 2.0ie 16V, apparu en 1991. C’est un 4 cylindres en ligne double arbre à cames en tête et culasse 16 soupapes. Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, très bien étagée et guidée. Très précise, elle permet de profiter pleinement de la puissance émise par son moteur.

Résultat, la Fiat Tipo 2.0 16V développe 142 chevaux et 173 Nm de couple. Le 4 cylindres offre un comportement rageur au fur et à mesure que vous vous rapprochez de la zone rouge, ainsi qu’un coffre généreux à mi-régime, moins creux que celui d’une Renault 19 16S. Les reprises sont généreuses et son agrément de conduite est assez bon. Néanmoins, son chrono ne fait pas vraiment de jaloux puisqu’il est assez loin des best-sellers de l’époque. L’italienne met 9,5 secondes pour atteindre les 100 km/h, en partie ralentie par ses 1180 kg. Mais elle reste italienne, avec une sonorité sportive propre à Fiat, et des soubresauts lors de démarrages à froid.

Fiche technique synthétique de la Fiat Tipo 2.0 16V

  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
  • Alimentation : injection électronique IAW Marelli
  • Transmission : traction (avant)
  • Puissance : 142 ch à 6000 tr/min
  • Couple : 173 Nm à 5000 tr/min
  • 0 à 100 km/h : 9,5 secondes
  • Boîte de vitesses : 5 rapports (manuelle)
  • Poids : 1180 kg
  • Vmax : 206 km/h

Moteur Fiat Tipo 2.0 16V

Au volant de la Fiat Tipo 2.0 16V

Deuxième atout de l’italienne : son châssis. Elle offre une suspension à 4 roues indépendantes avec à l’avant du McPherson associé une barre anti-roulis, et à l’arrière des bras tirés. Devant comme derrière, on retrouve des ressorts plus courts et des amortisseurs raffermis. La direction est précise. Fiat a également vu gros avec son système de freinage. Ses disques ventilés AV/AR arrêteront la Tipo 2.0 16V en un battement de cils.

Sur la route, ses trajectoires sont prévisibles et cette youngtimer ne surprend jamais son conducteur. Elle adhère bien au bitume grâce à une monte AV/AR en 195/50. Son comportement routier est similaire à une Volkswagen Golf 2 GTI 16S, mais un peu en dessous de celui d’une Peugeot 309 GTI 16S, reine de cette catégorie. Attention à son ABS qui tend à se déclencher d’un coup en situation critique. C’est tout ou rien avec cette italienne, ce qui peut surprend lors de votre première fois.

Bilan

La Fiat Tipo 2.0 16V possède une mécanique fiable et un châssis efficace. Moins chère que ses concurrentes, elle n’offre pas autant de performances que ces dernières. Quoi qu’il en soit, elle offre le nécessaire pour être compétitive en assumant sa position dans la hiérarchie dans le segment des GTI. Ses finitions ne sont pas irréprochables mais celui qui cherchera une sportive discrète pourra faire une bonne affaire en occasion.

Acheter une Fiat Tipo 2.0 16V

Côté occasion, elle n’est pas chère. Dommage qu’elle soit rare. Les annonces pour une version 2.0 16V ne sont pas choses communes. Si toutefois vous tombez un jour sur une Tipo 2.0 16V, sachez que sa cote réelle se situe entre 3000 et 5500 euros pour un modèle en bon état et avec moins de 150 000 km. Et n’oubliez pas, si vous ne trouvez pas votre bonheur sur leboncoin, il reste toujours Reezocar pour trouver quelques Tipo européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.