DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Vous voulez une BMW M3/M5 Touring ? Faites-là vous même

Par Julien - 30 août 2019
BMW break M

Vous voulez un break musclé chez BMW ? Allez donc plutôt voir chez Alpina…

Le break à moteur Motorsport chez BMW est une affaire sensible. A chaque salon automobile, à chaque essai de nouvelle M3 ou M5, les mêmes questions : “allez-vous nous refaire une M5 Touring” ? Souvent, les responsables marketing, presse ou communication n’en savent rien, ou ne veulent rien dire. Parfois, tout de même, il se montrent plus bavard et confessent volontiers quelques indiscrétions sur la stratégie du département sport de BMW, qui est en proie à la multiplication des modèles chez la concurrence allemande.

Une M3 Touring ? Même pas dans tes rêves

Le patron de BMW M, Markus Flasch, a donné une réponse très directe à nos confrères de Car Magazine : non, il n’y aura pas de BMW M// Touring. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en dehors de certains pays comme la Suisse ou l’Allemagne, le break n’a pas la cote selon le constructeur de Munich, qui parlent plutôt de l’appétit de ses clients pour les SUV.

X3 et X4 M, bienvenue

C’est donc ce qui explique en grande partie pourquoi BMW a décidé de développer un X3 et X4 M, qui n’existaient pas sur la précédente génération. Les clients veulent du SUV, BMW leur sert du SUV. Mais c’est tout de même un peu facile : Mercedes produit bien un GLC 63 AMG, mais aussi une C63 AMG SW, tandis qu’Audi va même plus loin en ne produisant la RS4 qu’en version break.

Alors, vraiment en disgrâce, le break ? Pas si sûr, et la preuve de l’arrivée tant attendue de la nouvelle RS6 aux Etats-Unis pourrait même démontrer que cette carrosserie reprend du poil de la bête. Finalement, BMW va à contre-courant de ses rivaux sur ce coup là.

L'avis de Downshift

Les potentiels clients “pleurent”, mais il y en a un qui se réjouit d’une telle annonce : Alpina. La marque, qui produit des versions sportives des Série 3 et 5 Touring, va pouvoir continuer à s’engouffrer dans la brèche, pendant que la maison mère se concentre sur les camionnettes sportives. Tant mieux pour l’exotisme, tant pis pour les clients perdus pour BMW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.