DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Voitures électriques : 10 min pour recharger 500 km, c’est bientôt possible

Par François - 1 novembre 2019
Voitures éléctriques : 10 minutes pour recharger 500 km

Récemment, un groupe de scientifiques canadiens de l’université de Dalhousie, avec l’aide de Tesla, s’était mis à travailler sur une batterie capable de parcourir 1 million de kilomètres. Quand on sait que la majorité des batteries utilisées sur nos voitures électriques actuelles ont une espérance de vie de 8 ans, ou de 160 000 km, on parle ici d’une révolution. Mais ce n’est pas tout…

Attention, il s’agit seulement ici de la préoccupation du monde scientifique, étant donné que l’un des freins majeurs pour nous, simples mortels, c’est la vitesse de recharge. Déjà, il existe une multitude de fournisseurs, de bornes et de cartes, de quoi créer un chaos pour tout ceux souhaitant recharger leurs voitures électriques. Nos confrères français de Caradisiac ont d’ailleurs récemment fait un roadtrip avec plusieurs modèles récents, et le résultat a été assez catastrophique sur ce plan.

Mais même si cette complexité était éradiquée, le temps de recharge est clairement plus long d’un plein de 50L qui sera exécuté en moins de 10-15 minutes. En électrique, à moins d’être en Tesla et quitter l’autoroute pour trouver un Supercharger, comptez plusieurs heures avant d’avoir votre batterie à 100%.

La technologie actuelle nous limite, mais…

Le problème principal de la lenteur de recharge est que sa vitesse est bridée par la température. Du fait de l’usage de batteries lithium-ion, une forte charge a pour conséquence directe de faire chauffer les batteries, et cela les userait trop vite. SAUF QUE, selon l’ingénieur Chao-Yang Wang (le cliché de l’asiatique), une technologie alternative existe. Le concept, encore en test, est d’envoyer une charge électrique importante dans une nouvelle génération de batterie, sur une période de 10 minutes, sans qu’elle ne chauffe trop, et dont la capacité de charge serait d’environ 500 km. Après un premier essai reproduisant 1700 cycles de recharge, l’ingénieur a pu démontrer que la batterie utilisée n’avait pas été victime de problèmes majeures.

Impossible de savoir si cette technologie, surement déjà brevetée, aura une application future, ou si un constructeur l’utilisera à terme. Mais une chose est sure, afin que l’électrique marche, il va falloir réduire le temps de recharge de nos voitures électriques, sans faire exploser la recharge dont le prix avoisine les 7-10€ selon les voitures/bornes.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.