DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mardi, novembre 22, 2019

Ultima RS (2019) : oseriez-vous en prendre le volant ?

Par Julien - 10 juin 2019
Ultima RS

Ultima, le petit artisan anglais, a une nouvelle fois frappé. La marque britannique dévoile la nouvelle RS, mais sous le capot arrière, on y trouve un V8 Chevrolet LT de 1200 ch. Ça devrait tout juste suffire pour déplacer les 930 kg de la bête.

Franchement, on nous donnerait l’occasion de conduire l’engin, on ne vas pas vous mentir : on serait sacrément fébriles. La seule lecture de la fiche technique fait froid dans le dos, et nous amène à penser qu’on a un peu abusé de la Guinness du côté d’Hinckley, au Royaume-Uni, le fief d’Ultima.

Ultima RS

Si vous ne connaissez pas Ultima, sachez qu’il s’agit d’un constructeur spécialisé dans la fabrication de voitures très radicales, et surtout pensées pour la piste. Elles sont la plupart du temps homologuées pour la route, mais Ultima précise que cette nouvelle RS ne pourra pas rouler partout sur route ouverte dans le monde. L’homologation dépendra donc du marché local.

Ultima RS Ultima RS

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une auto en châssis tubulaire de 930 kg seulement et dont les performances font peur : plusieurs options sont proposées à partir du même V8 Chevrolet LT (LT1/LT5), et les puissances vont de 480 ch à… 1200 ch.

Ultima RS

On vous laisse calculer le rapport poids/puissance ridicule de l’Ultima RS qui sera présentée au Festival of Speed de Goodwood. Elle avalerait le 0 à 100 en 2,5 secondes et franchirait les 400 km/h. Le problème, maintenant, va être de trouver des roues suffisantes pour cet engin au Royaume-Uni. Et c’est pas gagné.

Ultima RS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.