DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Salon de Tokyo 2019 : tout savoir en moins de 5 minutes

Par François - 23 octobre 2019
Salon de Tokyo 2019

Vous n’avez “pas l’temps d’niaiser” ? Nous non plus. Voici un condensé de toutes les nouveautés présentées dans le cadre du salon de Tokyo 2019, qui se déroulera pour le grand public du 24 octobre au 4 novembre. Plusieurs marques sont mises à l’honneur, principalement japonaises, dont Honda, Lexus, Mazda, Nissan ou encore Toyota.

Aujourd’hui c’est la pré-ouverture pour les médias internationaux, à J-1 avant le grand public. Cela vous permettra de savoir 24h à l’avance si cela vaut le coup de faire un aller-retour de 9’844 km dans les deux sens. Tout comme le salon de Francfort qui met à l’honneur le savoir faire automobile allemand, cette 46e édition du salon de Tokyo 2019 accueille toutes les marques du pays du soleil levant avec la présence des constructeurs Toyota, Mazda, Honda, Mitsubishi, Nissan et Suzuki.

Cette année, la star du salon est clairement le premier véhicule électrique de Mazda. Baptisé MX-30, c’est un SUV doté d’une autonomie de 200 km (WLTP), mais  qui sera disponible avec une autonomie plus importante dans un deuxième temps (et en option). La nouvelle Honda Jazz est aussi une nouveauté à suivre puisqu’elle débarquera en France avec une motorisation hybride.

Salon de Tokyo 2019 : liste des véhicules

Alpina

Alpina B3 BMW

Après qu’Alpina ait présenté la version Touring (break) de la B3, voilà que le constructeur allemand dévoile sa déclinaison berline. Toujours basée sur la Série 3 (G20) actuelle, elle reprend son 6 cylindres 3.0L bi-turbo mais développe maintenant 470 ch et 700 Nm de couple. Les commandes seront ouvertes début d’année 2020 avant d’être livrées dans le courant de l’été. Prix : 60’000€

Honda

Honda Jazz

Dites bonjour à la nouvelle Honda Jazz. La firme nippone vient de la dévoiler avec un nouveau look et une nouvelle motorisation 100% hybride (e:HEV). C’est la première fois que l’Europe aura la chance de commercialiser une version hybride. Notez que Honda abandonnera donc complètement les moteurs 100% thermiques avec ce modèle. Ce moteur reprend ainsi le principe de celle du CR-V Hybrid. Pour son design, la marque ne surfe pas sur la vague du look sportif. Bien au contraire, elle fait le chemin inverse avec un look très sobre et moderne.

Lexus

Lexus LF-30

Bouclez vos ceintures puisque Lexus nous emmène dans le tur-fu. Voici la LF-30 Concept, une vision du future de la marque qui ne verra jamais le jour, mais qui a le mérite d’exister. Ce coup de communication est similaire à ce que DS avait fait avec le concept DS X E-Tense, un bon moyen de montrer de quoi la marque est capable dans le domaine de l’électrification. Présentée sans prise électrique, Lexus ne cache son envie d’explorer la voie de la recharge sans fil (induction).

Mazda

Mazda MX-30

C’est la voiture qui fait le plus de bruit au Salon de Tokyo 2019. La MX-30 est le nouveau SUV et premier modèle électrique signé Mazda. Il affiche une première autonomie (hors option) de 200 km WLTP et devrait être proposé à partir de 34’400€ en France dans sa série de lancement First Edition. La marque pourrait également proposer le SUV en version hybride, mais cela n’a pas encore été confirmé par la marque.

Mitsubishi

MI-TECH

Ils se prénomment Mitsubishi MI-TECH et Mitsubishi Super Height K-Wagon. L’un est un SUV, l’autre est une Kei cars, mais les deux véhicules sont encore au stade du concept. Le MI-TECH est un SUV hybride rechargeable. Il est alimenté par quatre moteurs électriques, un sur chaque roue, et d’une batterie rechargeable sur secteur ou par une turbine à combustion.

Le Super Height K-Wagon pour sa part fait plutôt office de crossover de poche. Rappelons que les Kei cars sont ces petites voitures, légères, bénéficiant d’avantages fiscaux. Sous le capot on retrouve ainsi un 3 cylindres de 660 cm³ et 64 chevaux, couplé à une transmission CVT. Mitsubishi promet “des performances routières à la fois vives et rassurantes”. OK Mitsubishi… OK.

Nissan

Nissan Ariya

Commençons par une bonne nouvelle. Alfonso Albaisa, vice-président et chef du design global de Nissan, à rassurer tous les fans des voitures Z en déclarant au micro d’AutoExpress que jamais la marque n’enterrerait cet héritage. L’avenir de la 370Z est ainsi sain et sauf.

Ensuite, Nissan a deux concepts a présenter au Salon de Tokyo 2019 : le Ariya et la IMk. Comme Mitsubishi, la firme japonaise présente un SUV et une Kei car. L’Ariya est un gros SUV de presque 5 mètres de long et doté de deux moteurs électriques pour une autonomie totale affichée de 600 km, sans oublier un système de conduite autonome ProPilot. L’IMK pour sa part prend la voie de l’électrification et de la technologie. La Kei car est ainsi 100% électrique et dotée de fonctions semi-autonomes avancées, notamment avec le système ProPILOT Remote Park permettant de garer son auto à distance via son smartphone, mais aussi une instrumentation holographique à bord.

Subaru

Subaru Levorg

Nouveauté sur le stand Subaru, le Levorg. Ce n’est pas un concept mais bien la deuxième génération du break. Sous le capot, vous trouverez un nouveau quatre cylindres 1.8 turbo. Le modèle sera lancé au Japon courant 2020, et arrivera en Europe en 2021. A date, aucune motorisation hybride n’a été confirmée pour le marché du Vieux Continent, mais c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Suzuki

Suzuki Waku SPO

A la veille de ses 100 ans, Suzuki profite de sa venue au Salon de Tokyo 2019 pour présenter les Waku Spo, Hustler et Hanare. Le Hanare est un concept de minibus entièrement autonome et le Hustler est un petit baroudeur caché dans le corps d’une Kei car. Enfin, la Waku Spo, qui ressemble fortement à la future Honda E, est un petit coupé hybride rechargeable et modulable.

Toyota

Toyota Mirai

Nous allons finir par Toyota, qui pour le coup est venu avec 4 véhicules. Le premier est la deuxième génération de la Mirai à hydrogène, et repose sur la plateforme des Lexus LS et LC. Elle est alimentée par une pile à combustible produisant de l’électricité en oxydant de l’hydrogène, pour une autonomie annoncée de 600 km, et sera commercialisée d’ici la fin de l’année 2020.

Concept LQ

Le deuxième véhicule est une petite berline autonome 100% électrique, baptisée Concept LQ, censée répondre à toutes les attentes du conducteur et de ses passagers grâce à l’Intelligence Articifielle (IA). Toyota annonce une autonomie de 300 km.

Ultra-compact BEV et REVA G-Whizz

Pour finir, la firme japonaise a dévoilé deux véhicules électriques deux places, prêt à produire, répondant aux doux noms d’Ultra-compact BEV et REVA G-Whizz. Conçus pour effectuer de petits trajets en centre-ville, Toyota annonce une autonomie de 100 km avec une Vmax de 60 km/h.

Quelle est votre voiture préférée du salon de Tokyo 2019 ? N’hésitez pas à nous le dire dans l’espace commentaire en pied d’article.

Salon de Tokyo 2019 : galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.