DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Roulez dans le turfu pour 70 000 €

Par Julien - 11 octobre 2018
Toyota Mirai

Vous voulez vraiment être avant-gardiste ? Vous êtes un barbu bobo parisien en quête du véhicule qui rendra jaloux votre voisin designer du 16e qui roule en hybride ? Bonne nouvelle, Toyota a la solution.

Si vous souhaitez vraiment être dans le “turfu” (futur à l’envers, pour les personnes nées avant 1935) et avoir l’air tellement cool aux yeux de vos voisins bobos parisiens, vous avez désormais la solution ultime : l’hydrogène. Oubliez Renault Zoe et autres idioties de voitures électriques qui se traînent une demi-tonne de batteries, tout ceci n’est que “so 2000s”.

La Toyota la plus chère

Pour réellement être dans le futur, vous devez vous rendre chez les constructeurs asiatiques. Chez deux marques en particulier : Hyundai et Toyota. Le premier propose le Nexo, un SUV à pile à combustible qui ressemble carrément à un concept-car roulant, et le second commercialise enfin la Mirai.

Cette fameuse berline, qui est un pur délire de designer (comprenez qu’il faut avoir de drôles de goûts pour apprécier son style), dispose elle aussi d’une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène. En clair, vous faites votre plein comme avec n’importe quelle voiture, et vous roulez sur 500 km en n’émettant que de l’eau. Pas beau, ça ?

Ça coûte une blinde d’être visionnaire

Le problème avec ces autos, c’est qu’elle coûtent cher. Il faut compter 72 000 € pour le Nexo et à partir de 78 900 € pour la Mirai. Et bon courage pour trouver des stations service distribuant de l’hydrogène, il n’y en a qu’une bonne vingtaine en France, tout au plus.

Pour impressionner votre hipster de voisin parisien, il faudra donc être courageux. Mais ne vous inquiétez pas, le moteur thermique est en soins intensifs. Alors le turfu, c’est finalement plus proche que ce qu’on pense…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.