Fan Tesla

Cette semaine deux pays ont fait une annonce fracassante : l’interdiction de tout moteur thermique dès 2030. Autant dire que d’ici une quinzaine d’années, à ce rythme, ça en sera fini des brûleurs de carburant.

Coup sur coup, en une semaine, deux grands pays ont annoncé l’interdiction totale de la vente de voitures neuves à moteur thermique d’ici 2030. Le Danemark, d’abord, puis Israël, aujourd’hui, souhaitent donc se positionner à “l’avant garde” des pays développés et montrer l’exemple. Les politiques ne veulent plus de gens qui achètent des voitures à moteur thermiques, et les dirigent donc de facto sur l’électrique pur.

Et 2030, autant vous dire que c’est demain. Douze ans, cela représente exactement deux cycles d’une génération de voiture, ce qui veut dire que les constructeurs qui travaillent actuellement à un renouvellement (comme Volkswagen, pour la Golf, par exemple), commencent déjà à se poser la question suivante : est-ce que l’on va faire une Golf 9 à moteur thermique pour 2025/2026, en sachant qu’elles seront peut-être carrément bannies dans certains pays ?

“World War Zut alors”

Vous avez probablement deviné la réponse. Les constructeurs n’étant pas des oeuvre caritatives – comprenez par là qu’ils vivent pour engranger des masses d’argent, ce sont des entreprises avant tout – il faut un retour sur investissement. Et il n’est pas question de dépenser des millions d’euros à concevoir une voiture qui sera interdite 4 ans plus tard.

En France, les projets sont plus “souples”. Les interdictions de vente du moteur thermique semblent figées à 2040, ce qui laisse un peu plus de marge. Mais il suffirait que l’Allemagne suive ses voisins norvégiens et danois pour que la situation du brûleur de sans-plomb et de gazole se complique encore plus.

Passe ton CAP d’électronicien

En conséquence, que devez-vous retenir ? Tout simplement que vous vivez les dernières heures du moteur thermique. Ni plus, ni moins. On ne cherche pas à jouer les alarmistes, mais c’est le constat actuel, et le futur, il n’est pas si lointain.

Bon, de toute façon, le litre de sans-plomb à 2 ou 3 euros sera déjà là certainement avant ces interdictions… alors profitez de vos blocs de métaux pleins de cambouis, d’huile et de gras, de vos FAP encrassés, de vos TDI/HDI/dCI plus noirs que la nuit et de vos moteurs essence qui consomment autant qu’un Polonais, parce que demain, il faudra être informaticien ou électronicien pour réparer votre auto. Vous voulez un mouchoir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.