DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, août 21, 2019

Reprendre possession des autoroutes : l’idée lumineuse d’un député

Par Julien - 9 juillet 2019
Autoroutes

Le monsieur a tellement bien dormi durant ses séances d’Assemblée nationale qu’il eut une idée lumineuse : renationaliser les autoroutes, une fois les contrats avec les sociétés autoroutières terminées. Double avantage : des prix plus faibles et moins d’augmentations aux péages, et des rentrées d’argent pour l’Etat, plutôt que pour des actionnaires. C’est où qu’on signe ?

Pour une fois qu’un politique sort des sentiers battus et propose quelque chose de percutant et qui ne fait pas dans le compromis, on ne va pas s’en plaindre. Le député Jean-Baptiste Djebbari a en effet eu une idée lumineuse : reprendre la possession des autoroutes en France. Vous le savez sans doute, la plupart sont gérées par les sociétés autoroutières qui en tirent tous les bénéfices, en échange de leur entretien. Le problème, ce sont les tarifs aux péages souvent délirants, les augmentations tous les ans et les sommes reversées aux actionnaires, qui agacent tout le monde, y compris au gouvernement.

Du coup, pour contrer tout ça, le député a une idée plutôt complexe : créer une société anonyme à fonds publics qui permettrait d’emprunter de l’argent (pour financer la loi sur les mobilités). Puis, grâce à cette société, reprendre le contrôle de toutes les autoroutes dès la fin des contrats avec les concessions autoroutières (type Vinci, Sanef…), d’ici 2032.

A cette date, ce serait l’Etat qui engrangerait les recettes des péages, en baissant (théoriquement…) les prix et en contenant les hausses. Les sociétés autoroutières ne deviendraient alors que des prestataires de service, qui seraient payés par l’Etat pour faire l’entretien, et continuer leurs activités, mais sans se gaver sur le dos des usagers de la route.

Vous vous doutez bien qu’une telle loi serait vivement contestée par ces sociétés. Nous verrons si, d’ici la fin d’année, la proposition séduit le gouvernement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.