DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
jeudi, novembre 17, 2019

Où en est-on exactement de la future Peugeot 208 GTi ?

Par François - 3 octobre 2019
Concept de la future Peugeot 208 GTi par X-Tomi Design

L’arrivée des nouvelles Peugeot 208 (thermique) et e-208 (électrique) est imminente. La nouvelle citadine, fer de lance du constructeur français, a été présentée au grand public au salon automobile de Genève plus tôt dans l’année, et sera commercialisée très prochainement (bien que les pré-réservations aient déjà été lancées). Mais qu’en est-il de sa déclinaison sportive ? Peugeot a-t-il fait une croix sur la 208 GTi, ou “recule t-il pour mieux sauter” ?

Oui, Peugeot compte bien faire de l’ombre à Renault et sa Nouvelle Clio 5. Toutefois, du côté des performances purement sportives, on observe assez tristement que la version la plus rapide au catalogue n’est autre que la version électrique, avec un 0 à 100 km/h abattu en 8,1 secondes. Côté thermique, il faut se contenter d’un chrono de 8,7 secondes. Il est loin le temps des 205, 306, 309 ou 405 GTI des années 90, sans parler des déclinaisons Rallye.

Peugeot 309 GTi

Les nouvelles normes, fléau du département Peugeot Sport

Ainsi, compte-tenu de la transition énergétique actuelle et des nouvelles normes WLTP, autant vous dire que si 208 GTi il y a, elle sera probablement électrifiée. Guillaume Clerc, responsable du projet 208, a répondu il y a quelques semaines aux questions de notre confrère anglais TopGear (UK) sur le sujet. Alors, le thermique aurait-il encore sa place ?

“Certainement pas” indique fermement Guillaume Clerc. “Nous avons arrêté de travailler sur la 208 GTI depuis plus de deux ans […] Nous avons mis fin au projet à l’approche des nouvelles normes anti-pollution […] A compter du 1er janvier 2020, notre objectif est d’atteindre une moyenne de 95g/km de CO2, et un moteur thermique ne ferait que tirer cette moyenne vers le haut”. C’est logique, et cela explique d’ailleurs pourquoi la Peugeot 208 ne sera disponible qu’avec le 1,2 litre PureTech (décliné à 75, 110 et 130 chevaux) pour l’essence, et le 1,5 litre BlueHDI (100 chevaux) pour le diesel.

Peugeot 205 et 208 GTi

Adieu la 208 GTi alors ?

“Nous avons tout de même un héritage sportif fort, et une clientèle en attente d’un nouveau véhicule sportif. C’est pour cela que nous avons créé la gamme Peugeot Sport Engineered, en commençant par la 508 PSE, fort de ses 360 chevaux hybrides […] Pour la 208, rien n’a encore été décidé” rajoute Guillaume Clerc.

Parallèlement, nous avons contacté le constructeur avant de rédiger cet article, et ce dernier nous a confirmé qu’une nouvelle 208 GTi n’est malheureusement plus prévue, à cause de son impact en terme d’émission de CO2. Cela corrobore ainsi les propos de Guillaume Clerc, et les nouveaux malus prévus pour 2020 ne vont pas aider à faire avancer le débat…

Toutefois, Peugeot nous indique que “les petites sportives font partie de l’ADN de la marque […] nous réfléchissons à une offre qui permettra aux amoureux de conduite sportive de pouvoir retrouver de telles sensations sous une nouvelle offre. Pour le moment nous n’avons pas de dates de commercialisation ou de spécifications précises”.

Crédit photo : X-Tomi Design

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.