DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
jeudi, novembre 17, 2019

N’achetez pas la nouvelle Mini Cooper SE

Par Julien - 18 septembre 2019
Mini Cooper SE

Mini lance officiellement la prise de commandes de la nouvelle Cooper SE en France. L’auto est généreusement équipée et dispose de 184 ch… en électrique. Mais au prix fort : à partir de 37 6400 € pour le premier niveau de finition. Et seulement en trois portes.

Nous aurions déjà du mal à vous conseiller de sauter le pas pour une Honda e, qui est à plus de 30 000 € pour des batteries de 35,5 kWh. Mais soit, les rétroviseurs caméras, le look inédit et les performances correctes pourraient vous séduire, et on le comprend. Mais là, on ne peut que vous dire de ne pas acheter la Mini Cooper SE.

Problème de prix ?

Pour rappel, il s’agit de la première Mini électrique, qui reprend en fait l’ensemble de la BMW i3s, avec 184 ch, 270 Nm et des batteries annoncées à 32,6 kWh par Mini. Jusque là, rien de bien choquant, et même du plutôt bon, même si les batteries sont dans la moyenne “basse” de ce qui se fait aujourd’hui. Mais après tout, pour une citadine, quoi de plus logique que d’avoir des batteries plus petites sur une voiture destinée à la ville ? Moins de poids, moins d’euros sur la facture et moins de temps à la recharge.

Mais alors, pourquoi ne pas acheter ? Pour le prix. 37 600 € en finition d’accès, et 40 800 € sur le second niveau. Bonus déduit, cela fera donc au moins 31 600 € pour une auto qui est exclusivement proposée en trois portes, et à la portée réduite. Encore une fois, des choix pas forcément mauvais pour la ville, mais la clientèle de cette Mini devrait être restreinte.

Concurrence rude

Pour ceux qui veulent absolument une citadine électrique, il y aura le trio du groupe Volkswagen (Citigo e iV, Mii électrique, e-Up!) qui seront à environ 14 000 €, bonus déduit. Cela fait 17 000 € de moins que la Mini, pour une autonomie supérieure, et un volume de coffre guère plus petit. Et avec 17 000 €, il y a toujours la possibilité de se prendre une Mini Cooper S d’occasion, si vous souhaitez réellement vous faire plaisir avec une Mini.

Pire encore : avec la sortie de l’ID.3, Volkswagen brade ses e-Golf, qui débutent désormais à 33 950 €. En clair, une compacte cinq portes qui a eu le temps d’être fiabilisée et qui se vend 4000 € de moins que la Mini. Evidemment, nous comparons un peu dans ce cas précis des prunes et des oranges, mais cela démontre que le marché de l’électrique évolue à grand pas et que le tarif de la Cooper SE nous semble salé. L’avenir nous dira quand même si Mini a eu raison et si les ventes sont bonnes, même si Mini, comme bien d’autres, fera surtout son beurre avec la LOA.

L'avis de Downshift

La Mini Cooper SE n’est probablement pas une mauvaise voiture (nous ne l’avons pas encore essayée). Mais sur le papier, elle paraît trop chère. Et puis quand le bonus écologique n’existera plus (ne rêvez pas, il ne perdurera pas 10 ans), comment vont faire les constructeurs ? En attendant, si vous avez réellement la conscience écolo et que vous voulez une Mini, voilà un conseil : achetez une Cooper S pour le week-end, et un vélo électrique pour la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.