Voilà pourquoi Mitsubishi ne produit pas de sportives

En marge du salon de Genève 2019, un officiel de la firme japonaise a levé le voile sur la stratégie marketing de Mitsubishi, et plus précisément pourquoi la gamme ne comporte plus aucune sportive.

Quoi ? Il y a une stratégie marketing chez Mitsubishi ? C’est amusant. Toutefois, c’est grâce à nos confrères de CarTrottle que nous avons eu l’explication de Rob Lindley, Directeur de Mitsubishi UK.

Sans surprise, Mitsubishi se focalise essentiellement sur les crossovers et SUV, marché automobile et rentabilité oblige… avec aucune intention de se lancer sur le développement d’une sportive. Quand on y pense, le firme n’est pas si grosse, chaque dixième de pourcentage de part de marché est ainsi vital pour eux. Hum, c’est tristement vrai.

“Avec 1,2 million de véhicules vendus dans le monde, nous n’avons qu’une infime partie du gâteau. Si nous nous lancions sur un marché concurrentiel, comme celui des sportives, nous aurions du mal à trouver de la rentabilité” déclare Rob Lindley. C’est sans complexe que ce dernier ajoute que Mitsubishi ne fait que suivre la tendance du marché, dans le but de survivre. Une stratégie basée sur une lecture aveugle du marché automobile ? What could possibly go wrong… ?

Alors que vous pourriez penser que nous sommes “vaches”, rappelez-vous que Mitsubishi est tout de même le constructeur qui se cache derrière l’Eclipse. Oui, c’est bien elle, celle qui devenait de plus en plus horrible au fur et à mesure des générations avant qu’ils aient enfin eu la bonne idée de l’arrêter. Oui, car il n’y a que dans Fast & Furious que la Mitsubishi Eclipse de Brian O’Conner est performante, et encore… Notez qu’aujourd’hui l’Eclipse est bien de retour, mais surprise : c’est un crossover.

Enfin, même si toutes les sportives de la planète auto ont tendance à disparaître en tombant comme des mouches, la Mitsubishi Evo devrait revenir… mais sous forme de crossover. Tu pensais vraiment que nous allions dire “coupé sportif” ? Que tu es naïf jeune padawan. Sinon, si tu veux l’ennemi numéro #1 de la Lancer Evo, tu peux toujours te rabattre sur la Subaru WRX STI. Ah non c’est vrai, elle a également été arrêtée. Ou alors il faut trouver le courage d’acheter la WRX STI S209, la version réservée au marché américain, et la ramener en Europe uniquement pour tourner sur circuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.