DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Mince, bientôt l’arrêt des Mercedes dCi ?

Par Julien - 21 avril 2019
Mercedes Classe A 2019

Mercedes va changer de patron cette année avec l’arrivée d’Ola Källenius. Le “moustachu” Dieter Zetsche cèdera sa place à un bonhomme qui pourrait mettre un terme à l’alliance avec Renault-Nissan. Du coup, nous pourrions avoir la fin des Mercedes dCi.

Rien n’est encore fait, mais la firme allemande cherche à économiser et à limiter les coûts. Le problème avec Mercedes (comme avec les autres marques allemandes premium), c’est qu’elles veulent le beurre et l’argent du beurre. A savoir maintenir de hauts niveaux de rentabilité et de marges, mais aussi de bénéfices, tout en investissant toujours plus. Seulement voilà, il arrive un moment où les deux ne sont plus compatibles. Mais hors de question de freiner les investissements dans les nouvelles technologies. La seule solution, du coup, est de couper dans les autres postes de dépense : effectifs, mais aussi alliances.

Le constructeur allemand changera de patron cette année avec l’arrivée d’Ola Källenius, qui dirigeait AMG. Le Suédois pourrait arrêter purement et simplement la collaboration avec Renault-Nissan pour trouver des solutions de remplacement moins coûteuses. C’est déjà le cas pour Smart, dont le développement était partagé jusqu’ici avec Renault, mais qui va partir en Chine.

On ne peut pas encore officialiser la fin des moteurs diesels Renault sous le capot des Mercedes et l’arrêt du Classe X (qui est un Nissan Navara, rappelons-le), mais la question est posée : Mercedes va-t-il stopper ses compactes “dCi” ? Actuellement, il y en a sous le capot de la Classe A, mais beaucoup oublient qu’il y en a aussi sur la Classe C200d, avec le 1.6 Renault…

Au départ, la firme allemande était allé solliciter Renault pour ses petits moteurs diesels… parce que les Français sont les maîtres en la matière. Les ingénieurs allemands avaient d’ailleurs reconnu le travail très abouti des Français pour les blocs quatre cylindres diesels. Depuis, Mercedes et Renault ont collaboré sur un nouveau moteur essence 1.3 turbo qui est disponible sur de nombreux modèles des deux côtés.

LIRE AUSSI

1 Commentaire

  1. frederic Euvrard dit :

    J’ai du mal y croire notamment dans l’optique su mix CO2 de gamme et Merci n’a rien pour remplacer
    j’ai qq doutes sur le fait qu’ils veuillent se priver de qq dizaines de milliers de ventes chaque année notamment dans les entreprises qui sont fans de ces blocs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.