DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

McLaren commence déjà à dire adieu au moteur thermique

Par Julien - 26 août 2020
Moteur McLaren

Le patron de McLaren a lâché une bombe qui finalement n’est pas très surprenante au regard des dernières avancées chez le constructeur. Le moteur essence a encore 10 à 15 ans devant lui !

Fait ironique : le moteur essence n’aura duré “que” cinquante ans chez McLaren. La marque, qui a été créée en 1985, ne vendra plus de véhicule thermique d’ici 2035. C’est son patron, Mike Flewitt, qui a confirmé la chose auprès de la presse américaine.

Nous allons développer des moteurs (à essence) durant les dix prochaines années, les vendre durant les 15 prochaines années, mais nous nous attendons à ce qu’une grande partie du monde soit aligné sur la date de 2035“.

Cette affirmation coïncide avec la toute récente annonce officielle de l’arrivée d’une plateforme actuellement en fin de développement, et dédiée aux modèles électriques. La première McLaren hybride de nouvelle génération verra même le jour très rapidement : elle est prévue pour 2021. Ce n’est qu’une première étape vers un travail plus intense sur l’électrification qui amènera la première McLaren 100 % électrique dans le courant de la décennie.

Evidemment, cette mort annoncée pourrait effrayer les riches clients de ces marques. Mais il est en fait logique : Mike Flewitt ne fait que se “caler” sur les dates de bannissement du moteur thermique en Europe et autour, qui oscillent entre 2032 (pour le Royaume-Uni) et 2040, que ce soit dans les grandes villes ou à échelle nationale.

Un constructeur étant avant tout une entreprise qui a besoin de vision à long terme, le développement (qui coûte une fortune) d’un moteur thermique pour une période finalement trop courte. La conception d’un tel organe doit aboutir à une rentabilité sur au moins une dizaine d’années, mais à 15 ans des premiers bannissements du thermique en Europe, il faut, déjà, se poser la question de mettre des centaines de millions d’euros pour un élément qui sera alors… daté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.