DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mardi, octobre 24, 2019

McLaren 600LT : un stage 3 pour titiller les performances d’une Veyron

Par François - 7 février 2019
McLaren 600LT par Hennessey

Baptisée “HPE1000”, Hennessey vient d’emmener la McLaren 600LT vers de nouveaux sommets en lui faisant dépasser la barre des 1000 ch. Il faut qu’on en parle…

La McLaren 600LT était dans le tableau de chasse de Hennessey, et fait désormais partie de ses cobayes dans le cadre du développement de la Venom F5. L’anglaise revisitée par le constructeur/préparateur américain développe plus de 1000 ch et fait de l’ombre à la récente McLaren Speedtail, aussi bien en performances qu’en prix.

“J’ai acheté une 600LT pour les mêmes raisons que j’ai acheté la nouvelle Ford GT. L’objectif derrière ces achats et de les utiliser pour contribuer au développement de notre Venom F5” déclare John Hennessey.

Hennessey propose 3 niveaux de préparation (stage 1 à 3) pour la McLaren 600LT. Rappelons que l’anglaise développe 600 chevaux et 620 Nm de couple de base. La première l’emmène ainsi à 710 ch (0 à 100 km/h en 2,6 secondes), la deuxième à 805 ch (0 à 100 km/h en 2,4 secondes) et enfin le troisième et dernier stage affiche lui fait passer la barre des 1000 ch, 1001 pour être précis. Comptez ainsi un 0 à 250 km/h en moins de 10 secondes (9,6) dans sa plus haute configuration. C’est sur, ça change du stage 3 de l’Ibiza TDI de ton pote n’est ce pas ?

Enfin pour y parvenir et pour les plus curieux, Hennessey a touché presque tout : admission, turbos (maintenant en inox), intercooler, ligne d’échappement, transmission, le tout piloté par une nouvelle ECU Motec. “Je pense que McLaren construit les meilleurs supercars en ce moment” rajoute John Hennessey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.