DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Mais qui a acheté les plans de l’Aston Martin Vanquish pour 26M€ ?

Par François - 26 octobre 2018
Aston Martin Vanquish S Volante (2018)

Un acheteur mystère vient de lâcher 26 millions d’euros pour mettre la main sur les plans et l’outillerie de l’Aston Martin Vanquish. C’est l’un de vous ?

La seconde génération de l’Aston Martin Vanquish a été arrêtée cette année en sortant par la grande porte. En effet, le constructeur anglais avait tenu à commercialiser une dernière déclinaison : la Vanquish S Volante. Cette GT dotée d’un V12 atmosphérique, que nous avons eu l’occasion d’essayer, a laissé sa place à la nouvelle DBS Superleggera.

Face Avant : Aston Martin Vanquish S Volante

Un achat réalisé en juin dernier

Toutefois, la Vanquish pourrait ressusciter un jour sous une autre forme après qu’un mystérieux acheteur ait rachèté tout ce qu’il faut pour construire une Vanquish (coupé ou roadster) si l’envie lui prenait. Ce sont nos confrères de Automotive News qui nous rapportent cette information par le biais d’un document financier rendu public dans le cadre de son entrée en bourse (IPO) en septembre dernier. Ce chèque a été remis à Aston Martin courant juin 2018 et le constructeur avait décidé de ne pas ébruiter cet achat atypique…

Face Arrière : Aston Martin Vanquish S Volante

Qui ou quel constructeur se cache derrière ce chèque ?

La Vanquish était le fleuron mais aussi la “vache à lait” de la gamme d’Aston Martin. La sonorité de son V12 et sa carrosserie en fibre de carbone avaient suffit à nous (me) convaincre. Notez que l’acheteur aura le droit à 18 mois d’expertise de la part d’Aston Martin Consulting, ce qui tend à croire que la supercar pourrait renaître de ses cendres.

Maintenant vous attendez des noms… Si cela devait être un constructeur nous opterions pour Lotus. En effet, le constructeur anglais est très familier avec le châssis de la Vanquish puisqu’il est construit de la même manière que toutes les Lotus. Gelly, qui se cache derrière Lotus, pourrait donc avoir largement la trésorerie pour aller all-in avec ce projet. Toutefois, une GT avec un moteur V12 à l’avant est loin des habitudes de Lotus.

Ensuite, il y a aussi la piste des préparateurs spécialisés Aston Martin, comme Mansory ou même Ares. Ils pourraient se payer ce luxe d’optimiser leurs produits premium, mais cela est moins crédible. Enfin, n’oublions pas le constructeur/designer Zagato qui a déjà réalisé plusieurs versions shooting brake de la Vanquish. Peut être qu’un jour, nous aurons le droit à une Zagato Vanquish qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.