La digne remplaçante de l’Aston Martin Vanquish est arrivée. Baptisée DBS Superleggera, elle est la réponse directe des anglais à la 812 italienne. Cette fusion entre une supercar et une GT anglaise s’accompagne de 725 chevaux et 900 Nm de couple !

Tout le monde aime l’Aston Martin Vanquish, mais il faut savoir tourner la page. Si elle représente très bien l’ancienne génération d’Aston Martin, cette DBS Superleggera véhicule le changement. Elle traduit aussi le fait qu’une partie de la marque anglaise souhaite se réinventer.

DBS Superleggera Arrière

Objectif

Aston Martin voulait une voiture capable de défier la concurrence italienne, c’est chose faite. Cela semble être une forte affirmation de la marque, mais quand on regarde le panache que dégage déjà la nouvelle Vantage et la DB11 AMR, nous pensons catégoriquement qu’il n’y a rien à craindre concernant la DBS Superleggera affichée à 274’995 euros (tarif Ferrari Allemagne).

DBS Superleggera de profil

Son look

C’est une supercar ou une GT ? Difficile à dire de l’extérieur. Pourquoi ne pas couper la poire en deux et appeler ça une Super GT ? Sans imiter le langage érotique qu’utilise certains médias télévisés sur la 6 ou sur le câble, il faut dire que cette DBS Superleggera à un look d’enfer. Il mêle sportivité, modernité et élégance, tout ce que représente Aston Martin. On également des éléments en fibre de carbone (lame avant, un diffuseur arrière, aileron, etc.). La gestion de l’air chaud a également été travaillé avec l’énorme grille avant ou encore les sorties d’aires au niveau des passages de roue et du capot. A l’intérieur, c’est le festival des matériaux nobles. Fibre de carbone, bois ou encore cuirs haut de gamme sont au rendez-vous. Oh et les grosses palettes en fibre de carbone ne vous laisseront également pas indifférentes…

DBS Superleggera Interieur Habitacle

Performances

Craquez pour cette future DBS Superleggera et vous serez le propriétaire d’une voiture très radicale, développant 725 chevaux et 900 Nm de couple grâce à son V12 biturbo. Vous pourrez expédier le 0 à 100 km/h en à peine 3,4 secondes grâce à une boîte automatique ZF à huit rapports. Notez également que l’aérodynamisme général de la DBS Superleggera permet 180 kilos d’appui supplémentaire à vitesse maximale. Enfin, si toutefois vous vous endormez au volant avec le pied sur l’accélérateur, sachez que vous monterez à 340 km/h !

Aston Martin DBS Superleggera

DBS Superleggera pour “légèreté” ?

Evidemment, la DBS Superleggera est allée à la salle pour perdre quelques kilos. Aston Martin annonce ainsi un poids à vide de 1693 kilos. C’est 46 kilos de moins que la Vanquish (1739 kilos) et 72 kilos de moins qu’une DB11. Ce régime est plutôt simple à expliquer puisque, comme la DB11 AMR, la DBS Superleggera est produite sur la même base châssis en fibre de carbone et aluminium. Matt Becker, le gourou de la tenue de route (ancien de chez Lotus), affirme même que cette nouvelle Aston Martin est encore a un niveau au dessus !

 

DBS Superleggera aérations air chaud

Et pour le reste… (freinage, tenue de route, confort)

Enfin, pour le reste c’est du classique supercar. Les freins en céramique (410 millimètres à l’avant et 360 millimètres à l’arrière) vous donneront l’impression de déposer des encres dès que vous freinerez. Ensuite, bien que ce modèle soit une version radicale, les suspensions pilotée vous donneront un effet de “confort”. Enfin, Aston Martin n’a pas hésité à chausser sa DBS Superleggera de Pirelli P Zero. Vous retrouverez une largeur de pneus de 265 à l’avant et de 305 à l’arrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.