BMW Allemagne

Avec l’arrivée annoncée de l’électrique, Volkswagen estime que l’avance des constructeurs allemands sur leurs rivaux a 50 % de chances de disparaître. Et cela ne concerne pas seulement le groupe Volkswagen, mais aussi BMW et Mercedes.

On ne va pas se mentir, même si certaines autos électriques sont plaisantes à conduire, on est encore loin de la démocratisation de cette voiture qui nous est tant promise. Prix élevés, autonomie pas toujours folle, obligation d’avoir une prise à domicile pour recharger régulièrement et problème de la revente, les voitures électriques posent de nombreux problèmes.

Il y a surtout un souci, en particulier, qui inquiète les constructeurs allemands, Volkswagen en tête. Selon le grand patron du groupe VW, Herbert Diess, les Allemands pourraient “perdre” leur avance sur la concurrence et ne plus faire partie de l’élite mondiale d’ici 10 ans (oui, ce sont les mots choisis par le chef de Volkswagen). Et ce, à cause de la voiture électrique.

La fin des privilèges ?

Depuis l’avènement du moteur thermique, les marques allemandes ont pris le dessus dans le premium. Audi, BMW et Mercedes sont les rois de ce marché, mais avec l’arrivée de l’électrique, tout sera remis à zéro. Et certains constructeurs qui n’étaient jusque là que des marques d’accès pourraient voler la vedette aux géants allemands.

Après tout, au delà des technologies et des finitions (deux choses qui ont largement progressé chez les constructeurs généralistes), c’était surtout les grosses motorisations qui séparaient un BMW d’un Peugeot. Mais avec l’électrique, il n’y aura plus de différence. Peugeot sera tout autant capable de faire 300 ou 400 ch que BMW, il n’y aura plus de question de trouver des clients, de passer les normes CO2… faire de l’électrique puissant sera bien plus facile. Et s’il y a encore une belle différence de prix entre une Série 3 et une 508, elle pourrait alors devenir difficile à justifier de la part des Allemands.

Comment faire alors ?

Pour que les Allemands ne perdent pas leur leadership, il va falloir qu’ils fassent très fort sur le plan du design, des technologies et surtout des services. Conciergerie, services personnalisés, ce seront peut-être ça, les clés du premium du demain, vu que les V6 et autres gros moteurs ne seront plus là.

En attendant, vous pouvez toujours attendre de commander la nouvelle BMW Série 3, qui sera peut-être l’une des dernières générations à avoir des versions 100 % thermiques !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.