DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 18, 2019

Les 3 déceptions automobiles de Downshift en 2018

Par François - 29 décembre 2018
Downshift : déceptions automobile de la rédaction

Le monde automobile nous réserve de belles surprises, mais aussi d’immenses fails et déceptions. Toute la rédaction de Downshift s’est triturée les méninges pour en sélectionner un chacun. Attention, mettez vos casques, ça tire dans tous les sens.

Vous nous connaissez, quand il s’agit de mitrailler de la punchline et de tailler des costards, nous ne sommes jamais les derniers. Toujours avec gentillesse et sans aucune animosité envers les marques et voitures que nous tailladons à coups de tronçonneuses, il n’empêche qu’il faut être ferme : quand c’est moche, ou quand c’est nul, faut le dire (la main de fer dans le gant de velours, quoi…). Du coup, pour cette année 2018, l’équipe de Downshift vous a fait sa sélection des plus gros ratés, des pires surprises et des déceptions automobiles.

Hein ? L’objectivité ? C’est quoi ça ?

François

Je ne parlerai ni de la fin de la Ford Focus RS mk3, ni du non-retour annoncé du Fiat Multipla, désolé. Non, je vais vous parler rapidement de notre cher Elon Musk. Le cerveau derrière la marque Tesla a été victime, à mon sens, de beaucoup de critiques en 2018.

Alors oui la solution de l’électrique (de manière générale) n’est pas encore encore parfaitement au point, oui les Model S et X sont hors de prix, oui il n’existe pas encore de vrais processus écologiques de production/recyclage, mais le type à tout de même été le premier à nous donner un minimum envie d’effectuer cette transition. Avant la Model S en 2012, nous n’aviez que des voitures électriques sans permis à vomir ou des Renault Zoé, Nissan Leaf, Peugeot iOn, Citroën C-ZERO qui étaient, et sont toujours, une fausse prise de conscience des constructeurs.

Bref, nous pourrions écrire tout un papier sur le sujet, mais la où Elon Musk se différencie des autres constructeurs, c’est vraiment sur sa prise de conscience sur la mobilité et les effets à moyen/long terme. Cela se traduit par une Model 3 “plus abordable”, son projet Hyperloop pour lutter contre les embouteillages, l’initiative “Tesla Solar Roof”, etc. Maintenant, déchaînez-vous dans les commentaires si vous ne partagez pas mon avis ! 😉

Elon Musk selon François

Audric

Si je ne devais retenir qu’une seule déception, ce serait le groupe PSA tout entier. A commencer par les aspirateurs moteurs, dont le fameux 1.6 essence “PureTech” qui monte à 225 ch. Pas mal sur le papier, hein !

Ouai, sauf que dans la réalité, ça pousse suffisamment, certes, mais ça n’a aucune saveur ! Et alors que certaines marques réalisent enfin qu’un moulin de mobylette, ça rime à rien, et qu’il faut revoir les cylindrées et oublier un peu le downsizing, chez les Français, on plafonne à 1.8 litre maximum. Assez pour remplir une bouteille de vin, ceci dit…

Et puis il y a le design (chacun ses goûts, je sais), avec un Peugeot qui fait dans le too much (ces crocs dans le bouclier avant de la 508 façon “morse”) et Citroën qui se perd dans des délires “Feel good” avec des voitures qui ressemblent de plus en plus à des jouets. Refaites-nous du concret, du sérieux les gars ! Oui, bon, je vais me faire lyncher pour avoir dit du mal de la 508 et de PSA, mais tant pis, je prends le risque…

moteur PureTech (2018) selon audric

Thomas

Ma grosse déception ? La Toyota Supra, on en a assez des teasing ! Supra en Nascar, Supra Gazoo Racing, Supra à Goodwood, Supra par ci, Supra par là, mais toujours aucune révélation officielle pour le modèle commercial ! Mon petit côté fan de japonaise attend tellement le renouveau des sportives “plaisirs”. A force de teasing, la déception peut être encore plus grande. Surtout si c’est pour sortir un modèle au final très “lambda” et (trop) proche d’une BMW Z4.

Une bonne résolution pour l’année prochaine les constructeurs s’il vous plaît : amusez-vous, faites nous rêver ! Même s’il faut conserver vos immondes Porsche Cayenne pour financer vos extravagances, on vous pardonnera, promis !

Toyota Supra selon Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.