Jaguar XJ

Quoi, la fin du SUV ? Impossible ! Bon, certes, à l’heure actuelle, il est difficile de le concevoir. Mais certains paramètres nous font penser que le SUV pourrait chuter. Et le patron de Jaguar le pense aussi.

Avec plus de 35 % de parts de marché en Europe aujourd’hui, le SUV a littéralement écrasé les berlines et surtout les monospaces qui étaient pourtant la voiture familiale en vogue au milieu des années 2000. Pourtant, certains signes nous font imaginer une perte de vitesse des “Sport Utility Vehicle”.

Actuellement, c’est open bar chez les constructeurs qui n’hésitent même pas à remplacer des modèles importants par des SUV ou des crossovers. Sauf que les futures normes environnementales ultra sévères vont obliger les constructeurs à chercher des optimisations dans tous les sens : mécanique, évidemment, mais aussi aérodynamique.

Eh oui, les constructeurs auront beau faire ce qu’ils voudront, un 3008 sera toujours moins aérodynamique qu’une 308 (les deux étant pourtant sur la même plateforme). Un exemple parmi tant d’autres, évidemment. Et le patron de Jaguar va dans ce sens : il a affirmé que les berlines avaient toujours leur place chez la marque anglaise, malgré la chute des ventes. Pourquoi ? Parce que d’ici 2030, le SUV pourrait se prendre une bonne gifle. Et ce sera alors, peut-être, le grand retour de la berline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.