DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

La voiture à un euro par mois ? Oui, ça existe

Par Julien - 21 mars 2019
Conducteur heureux

Ce titre pourrait être un peu “clickbait” comme disent nos amis américains, mais c’est pourtant vrai. Fiat lance une offre spéciale sur la Panda 69 ch essence en LOA avec un loyer… à un euro.

Une voiture moins chère qu’un abonnement Netflix, ou qu’un ciné ? Oui, ça existe. Mais c’est une offre temporaire, et uniquement sur un seul modèle du catalogue Fiat. La marque italienne fête ses 120 ans en 2019, et pour l’occasion, elle propose une offre exceptionnelle sur la Panda 1.2 69 essence en finition Ligue 1 Conforama. Cette offre s’adresse à ceux qui sont éligibles à la prime à la conversion (ménages non imposables et aux revenus annuels inférieurs à 6 300 € par part fiscale), avec une remise de 4000 €.

Du coup, Fiat peut se permettre de proposer la Panda essence en 1.2 69 ch à… un euro par mois, en LOA, sur 37 mois et 30 000 km. Concrètement, cela se destine donc à des personnes qui roulent très peu. Mais c’est l’offre la plus agressive qui existe aujourd’hui en France.

“Au terme des 3 ans, le client pourra restituer le véhicule et n’aura payé que 37 € de loyer pour l’utilisation d’une voiture neuve pendant 3 ans. Autre possibilité, il pourra en devenir propriétaire en levant l’option d’achat pour 5 890 €. Il pourra avoir recours à un crédit classique pour lever cette option d’achat”, précise Fiat.

L’offre est valable jusqu’au 31 mars. C’est la seule voiture de France neuve qui est moins chère qu’un sticker FR pour une Seat Ibiza ou qu’un abonnement Netflix…

2 Commentaires

  1. Avatar Lopez dit :

    La voiture à un euro par mois ? Non, ça n’existe pas!
    Et avoir fait le tour des concessions FIAT de ma région tous me répondent de la même chose, il faut faire l’avance des 4000 € de la prime.
    merci pour lA FAKE NEWS.

    1. Julien Julien dit :

      Bonjour.
      L’avance des 4000 €, c’est “juste” parce que les concessionnaires ne veulent plus faire eux-mêmes l’avance de la prime gouvernementale (vu que le gouvernement tarde à rembourser ensuite les concessionnaires). Il faut donc insister pour leur rappeler que c’est à eux d’appliquer la prime, et que c’est LEUR publicité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.