DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

La prochaine génération de Mini retrouvera sa petite taille d’autrefois

Par François - 26 novembre 2019
La future Mini sera plus petite

Dans un marché où les voitures deviennent de plus en grosses, Mini va faire marche arrière. La prochaine génération de la mini-citadine serait plus petite, se rapprochant de la taille du modèle des années 60.

C’est incroyable quand vous y pensez. Prenez un Volkswagen Golf Mk1 et comparez là à la dernière génération et vous vous rendrez compte à quel point l’allemande a pris du poids. Pire, la Volkswagen Polo actuelle est même plus grosse que la première des Golf de l’époque. Ce phénomène, malheureusement, on l’observe chez toutes les marques.

Revenir aux sources, et continuer sa transition vers l’électrique

Toutefois, du côté du constructeur (allemand) anglais, on va revenir aux sources prochainement. Depuis la première génération, les Mini ont été de plus en plus imposantes, avec également des déclinaisons comme la Countryman qui n’a pas échappé à la triste fièvre des SUV. Mais fini les conneries, Bernd Körber, boss de Mini a déclaré que “dès la prochaine génération, il sera possible de construire une architecture plus petite que l’actuelle, tout en conservant les mêmes fonctionnalités […] L’idée est de retrouver l’ADN Mini”.

Même si cette dernière ne sera jamais aussi petite que celle commercialisée pour la première fois en 1959, Bernd Körber confirme que l’usage d’une nouvelle plateforme permettra de gagner de la place grâce à l’électrique. Mini vient justement de dévoiler la nouvelle Cooper SE (100% électrique), mais garde les dimensions des autres variantes moteurs puisqu’elle utilise la même plateforme que les modèles thermiques. Logique.

Ainsi, quand cette nouvelle “miniMini” sera commercialisée, elle aura été produite par la biais d’une nouvelle plateforme issue d’un partenariat avec Great Wall Motor (société chinoise). On pourrait même s’attendre à une présentation courant 2022 si le partenariat se met en place rapidement, et Bernd Körber reste assez confiant sur le sujet. Il ajoute que l’électrique est un bon choix pour la citadine étant donné que les clients qui les achètent parcourent majoritairement moins de 150 km par jour, et que d’ici là, les infrastructures de recharge auront évolué.

Le thermique n’est pas encore condamné chez Mini

Rassurez-vous, Mini ne compte pas mettre ses versions thermiques à la poubelle tout de suite. “Jusqu’en 2030 au moins, nous proposerons les deux alternatives énergétiques dans notre catalogue” précise Bernd Körber. Passée cette date, le boss de Mini a indiqué qu’il s’adaptera au marché automobile. “Si l’électrique est devenu aussi important que les experts le prédisent, alors le thermique disparaîtra”, indique t-il.

La punchline Downshift

“Ce n’est pas une question de taille” et Mini compte bien être le défenseur de cette expression sur un marché où les véhicules sont de plus en plus gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.