DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

La Peugeot 508 “Sport Enginereed” arrivera en mars 2020

Par Julien - 23 décembre 2019
Peugeot 508 Sport Engineered

Les 300 ch sont une barre qui paraît infranchissable pour les constructeurs automobiles français depuis des années. Mais Peugeot compte bien la franchir allègrement avec une 508 qui inaugurera le badge “Sport Engineered”.

Depuis que les Français se sont fait écrabouiller par les Allemands en 1940 juste avant l’invasion de la France, certains prennent un malin plaisir à dénigrer tout ce qui vient de l’intérieur de nos frontières et ne jurer que par la “suprématie” du Deutsch Kälitat. Le problème, c’est qu’avec le temps, la domination outrageuse des Allemands (qui était incontestable dans les années 90/2000) s’étiole quelque peu, surtout avec l’arrivée des modèles hybrides rechargeables et électriques. Pour Peugeot, c’est donc l’occasion ou jamais de lever le doigt du milieu à la figure des business men en Audi A6 avec… une 508.

Peugeot 508 “SE” ?

Certes, dit comme ça, cela ne fait pas pointer les tétons et déclencher des sourires enthousiastes, mais Peugeot pourrait bien faire un “come back” dans le plaisir de conduire après avoir mis au placard les 208 GTI, RCZ et autres véhicules de loisir pour ceux qui aiment faire autre chose que trifouiller des écrans tactiles et connecter leur smartphone.

La 508 “Sport Engineered” arrivera à la commande en mars 2020, et c’est papa “Jean-Phi'”, le big boss de Peugeot, qui l’annonce. Il s’agira d’une version très épicée de la 508 hybride rechargeable avec 360 ch et quatre roues motrices, une présentation spécifique et des réglages châssis aux petits oignons. Nous n’en attendons pas moins d’une marque qui a toujours su faire des trains roulants plaisants.

Mieux encore : Jean-Philippe Imparato laisse finalement la porte entre-ouverte à une version de série du concept E-Legend, qui demanderait toutefois un investissement de 250 millions d’euros. Peugeot semble désormais sur la voie pour l’envisager, mais il faudra attendre les premières retombées de rentabilité des véhicules électrifiés.

La punchline Downshift

Vous voyez, il faut arrêter ce pessimisme ambiant mauvais pour le moral et l’humeur : le futur n’est pas forcément chiant. Bon, d’accord, cette 508 sera réservée à une clientèle de niche qui acceptera de débourser certainement plus de 55 000, voire 60 000 €. Mais c’est un début…

4 Commentaires

  1. Avatar Lasnier Guy dit :

    Juste un mot : bravo !
    J’ai moi-même une 508 SW GT, parfaite.

    Donc Peugeot a bien raison de réagir contre ce défaitisme misérabiliste franchouillard en proposant ces super-véhicules !

  2. Avatar Ortet dit :

    Tout à fait d accord, certains ne jurent que par les allemandes c est bien dommage, Peugeot a démontré qu il savait faire de tres bonnes et performantes voitures. Arrêtons d avoir ce complexe d infériorité et bravo à cette initiative.

  3. Avatar Toubon dit :

    Niveau moteur oui mais esthétiquement et finition sur le long terme on est encore loin des allemands. J’ai eu aussi une 508 sw gt. A 30000€ le cuir du siège passager montrait déjà des faiblesses. Un ami en audi A6 affichant 120000 km avait un cuir encore nickel…

  4. Avatar Marko dit :

    J’aimerais franchement rouler en voiture française.
    Mais comme dit précédemment si le cuir s’abîme au bout de quelques années…
    J’ai actuellement une série 3 de 2013 (177000km) les cuirs sont toujours en super état.
    Cela étant dit le groupe PSA commence à faire des véhicules intéressants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.