DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Hummer officiellement de retour, avec un engin de 1000 ch

Par Julien - 31 janvier 2020
Hummer électrique

Le Hummer va bien faire son retour grâce à General Motors et GMC, mais plus sous la forme que nous connaissions. Le géant américain confirme l’arrivée d’un nouveau modèle de 1000 ch, et 100 % électrique.

Le 20 mai prochain, Arnold Schwarzenegger sera comme un enfant à Noël, à attendre d’ouvrir ses cadeaux. Pourquoi ? Parce que le Hummer fait son grand retour ! Mais sous une forme nettement différente de celle que vous aviez l’habitude de voir dans les films, notamment. En effet, Hummer est désormais intégré à GMC, et c’est cette dernière marque qui annonce le grand come back du “big boy” de l’automobile.

Adieu V8

Oubliez toutefois le V8. GMC en possède un paquet en bande d’organes, entre diesel et essence, mais le groupe américain General Motors a choisi une autre voie pour le futur Hummer, qui sera 100 % électrique. La calandre nous rappelle fortement les H3, qui se différenciaient des H1 militaires avec un avant moins “carré” (et encore, c’est relatif !).

Un Hummer ne pourrait pas être un Hummer s’il ne faisait pas dans la démesure. Cette fois, ça ne passera pas par les centimètres cubes, mais plutôt par la puissance, annoncée à 1000 ch, avec près de 16 000 Nm de couple et un 0 à 100 en moins de 3 secondes. A-t-on vraiment besoin de ça . Le nouveau Hummer sera un pick-up (oui…) basé sur la plateforme des futurs cousins électriques de GM, à commencer par le Silverado. Avec un tel niveau de puissance, attendez-vous évidemment à quatre roues motrices et, au minimum, à deux moteurs.

La présentation est prévue pour le 20 mai prochain. Mais n’attendez pas trop ce Hummer en France : en dehors des importateurs, il n’y a guère de chance de le voir sur nos routes puisque General Motors est totalement (ou presque) absent du Vieux Continent.

La punchline Downshift

Heureusement que le Hummer n’est plus un véhicule militaire. Sinon les Marines (prononcé “Meuwine”) auraient eu l’air bien con dans le désert iranien quand la guerre éclatera, à la recherche d’une prise de courant chez les locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.