DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Gilets jaunes : vous êtes passés au péage sans payer ? Vinci va vous envoyer la facture

Par Julien - 18 décembre 2018
Gilets jaunes : Vinci va envoyer la facture des péages

Si, comme moi, vous avez été bloqués ou ralentis sur autoroute par les gilets jaunes et que vous êtes ensuite passés à un péage où les barrières étaient levées, sachez que Vinci ne va pas vous rater. La société autoroutière va vous envoyer la facture.

Mise à jour 18 décembre 17h30 : Vinci vient de publier un communiqué dans lequel la société renonce finalement à envoyer les factures, pour éviter un trop mauvais coup de pub’ et des démarches trop longues et coûteuses.

Pour être honnête avec vous, nous avons cru dans un premier temps à une blague, à une “fake news”. Mais ça n’est pas le cas. Lors des dernières semaines de blocages des gilets jaunes en France, de nombreux péages ont été investis et les manifestants ont ouvert les barrières pour laisser passer gratuitement les automobilistes. Parfois, ces derniers n’avaient de toute façon même pas le choix : les sociétés d’autoroutes avaient fermé toutes les voies pour ne laisser que celles des “gilets jaune” ouvertes. En clair, si vous deviez passer par le péage, c’était obligatoirement dans une voie “gratuite”.

Vinci prépare la riposte

Pour une société qui fait des milliards d’euros de chiffres d’affaire à partir d’un réseau routier loué à prix bas au gouvernement, c’est une requête quelque peu immorale. Mais elle est pourtant légitime, dans la mesure où les automobilistes qui sont passés gratuitement au péage ont “fraudé”.

Vinci a en effet confirmé que les agents allaient analyser les plaques d’immatriculation des voitures passées sans payer grâce (ou à cause, c’est selon) des gilets jaunes. Et puisque Vinci a accès au SIV (le fichier national des immatriculations), ils peuvent tout savoir sur vous, ou presque, à commencer par votre nom et votre adresse.

Surveillez la boîte aux lettres

Si vous êtes donc passés par un péage géré par Vinci (il y a d’autres sociétés autoroutières en France), vous pourriez donc recevoir une lettre dans les prochains jours vous demandant de régler la note… mais sans pénalité. Vinci est généreux.

Bon, légalement, on rappelle que Vinci est tout à fait dans son droit. Mais c’est tout de même un peu injuste, sachant que la société n’a pas su gérer ses autoroutes face aux gilets jaunes. Si vous avez mis 4h pour faire un trajet prenant habituellement 1h, ce n’est pas la faute de Vinci. Par contre, si vous êtes passés gratuitement, Vinci ne laisse pas passer.

Evidemment, l’automobiliste est une nouvelle fois la bonne poire, et les gilets jaunes ayant dégradé les péages, ralenti (ou bloqué complètement) leurs concitoyens sur la route, eux, ne paieront probablement rien (à moins qu’ils n’aient collé leur plaque d’immatriculation sur le gilet jaune ?).

Ben quoi, vous avez pas l’habitude d’être déjà une vache à lait en tant qu’automobiliste ?! (oui, c’est du sarcasme).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.