DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
jeudi, novembre 17, 2019

Ford Mustang (Mk6) : maintenue jusqu’en 2026, hybridation repoussée à 2022

Par François - 3 avril 2019
Ford Mustang GT500

On dirait bien que la 6ème génération de Mustang n’est pas prête de laisser sa place. Ford ne devrait pas la remplacer avant au moins 2026, et l’hybridation initialement prévue pour 2020 a été reportée à 2022.

Selon nos confrères américains de Automobile Magazine, Ford devrait attendre avec de ré-inventer le design de sa Mustang S550 (Mk6). Répondant logiquement à la dénomination S650, la future Mustang sera développer sur la plateforme CD6 du constructeur, soit celle déjà utilisée pour l’Explorer (version US) et le Lincoln Aviator. Cela signifie que la muscle-car américaine devrait prendre encore un peu des hanches, sans pour autant devenir un SUV. Du moins espérons…

Certes, la Ford Mustang actuelle (Mk6) est partie pour pour une longue traversée du désert étant donné qu’elle a été dévoilée en 2014, mais face à la mode du SUV, le constructeur américain a dû mettre en pause, ou au ralenti, le développement de certains modèles à plus faible rentabilité. Logique. Les seniors se souviendront de la plateforme Fox (1979 à 2004) qui avait été utilisé pour plusieurs générations de Mustang. Donc enfaîte, nous devrions pas être aussi étonné.

Dodge a adopté la même stratégie pour sa Challenger, et Porsche devrait suivre la même stratégie que Ford en ne touchant pas à sa 718 Cayman et Boxster avant 2023. Avec la mode des SUV, l’arrivée de l’électricité dans les gammes (Mustang incluse) ou le fort investissement en R&D autour de la conduite automne, il est difficile pour constructeurs tels que Ford de s’occuper de ses véhicules à caractère sportif.

Source : Automobile Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.