DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

F1 2020 : premier avis (gameplay, nouveautés, évolutions)

Par François - 15 mai 2020
Premier essai (demo) : F1 2020

Une licence F1 du studio britannique Codemasters, c’est comme un bon vin, ça se bonifie avec le temps… L’abomination sortie en 2015 a changé de visage d’année en année, et n’arrête pas de se perfectionner depuis. F1 2020 n’est pas une exception. Bien que la version démo, mise à notre disposition depuis quelques jours, ne donne pas accès à tout, on vous livre nos premières impressions.

Cette année, à défaut d’une vraie saison de Formule 1, on devra se contenter d’un championnat complet sur PC et consoles. Bien que la planète F1 soit actuellement en pleine ébullition après l’annonce du départ de Sebastian Vettel de l’écurie Ferrari en 2021, ou encore l’arrivée de Daniel Ricciardo chez McLaren et de Carlos Sainz chez Ferrari la même année, le reste du temps il ne se passe rien. On se contente ainsi de quelques courses non-officielles sur le jeu mélangeant youtubers, streamers et vraies pilotes, avant la sortie officielle du nouvel opus en juillet 2020.

Jeu Formule 1 2020

Quelques ajustements notables

Avant de parler des “grosses” nouveautés, précisons que cette démo nous limitait à 7 circuits dont ceux Hanoï et Zandvoort, les petits nouveaux. En réalité, le jeu était loin d’être avare en contenu, même pour une démo. Toutefois, cela ne nous a pas empêché de nous immerger dans le gameplay de F1 2020, et d’identifier quelques améliorations.

Fonction “Overtake”

Tout d’abord, parlons de la nouvelle gestion de l’ERS (ou KERS en anglais), système de récupération de l’énergie cinétique. Pour rappel, cette technologie vous aide à récupérer de l’énergie lors du freinage et de l’utiliser dans certaines situations afin de gagner de la puissance. F1 2019 rendait son utilisation difficile, avec des manipulations trop délicates. Pour F1 2020, un bouton suffit pour effectuer un dépassement, fini les sous-menus. Outre le fait de nous faciliter la vie, cette évolution permet surtout au studio anglais de coller un peu plus à la réalité où le pilote n’a qu’un bouton à appuyer sur son volant.

Gestion de la température des pneumatiques

Dans le dernier opus, on ne pouvait pas tellement parler de gestion de l’usure des pneumatiques. La licence n’offrait qu’une valeur, à savoir la température de chaque pneu. Sur F1 2020, le studio Codemasters a repensé le sujet en affichant deux valeurs distinctes. La première est liée à la température de la bande de roulement et la seconde correspond à la température au cœur du pneu. Conditionnée à évoluer en fonction de votre conduite, l’usure de vos gommes n’en sera que plus réaliste.

Gameplay de F1 2020

En terme de conduite, on note une petite différence, sans révolutionner pour autant le gameplay. Les Formule 1 semblent avoir une meilleure adhérence que dans le précédent opus. Cela ne réduit pas vos risques de tête-à-queue si vous êtes trop agressifs sur la pédale d’accélération en sortie de virage, mais cela promet des courbes prisent plus rapidement pour ceux qui seront trouver le juste milieu. En F2, les monoplaces sont plus exigeantes. On remarque aussi une dose de réalité ajoutée à la gestion des freins. Freins qui auront tendance à se bloquer d’avantage dans les premiers tours de piste. Mais globalement, le gameplay reste fidèle à lui même.

Sa conduite exigeante mais accessible parlera aussi bien aux pilotes, aux fans de la F1 et aux passionnés novices. On est encore loin d’un Assetto Corsa ou d’un iRacing, des vrais jeux de simulation, mais F1 2020 n’a jamais eu cette ambition. L’idée ici est de viser un public extrêmement large.

Jeu Formule 1 2020

Nouveaux mode de jeu : MyTeam et Casual Mode

Le premier sera présent dans le jeu dès sa sortie, mais il n’était pas intégré à notre démo. Comme son nom l’indique, le mode MyTeam va vous permettre de gérer votre propre écurie. Vous avez bien compris, à vous de construire votre team de A à Z, du choix des sponsors à celui du moteur, en passant par les pilotes, livrées, logos, etc. En tant que patron d’écurie, à vous de décider si l’un de vos pilotes doit laisser passer l’autre pour des questions de stratégie, ou de gérer les phases de développement et d’entrainement des pilotes. A noter, ce mode MyTeam intègre maintenant la gestion du personnel et du marketing. Il est possible également de remplir le rôle de patron et de pilote, libre à vous de voir si vous êtes bons sur les deux plans.

Le deuxième mode, plus accessible, est destiné aux novices du volant, permettant une immersion moins violente dans la licence F1 2020. Les erreurs sont pardonnées plus facilement avec notamment une pression des pneumatiques plus basse afin de permettre aux joueurs de revenir plus facilement sur la piste. Piste qui est d’ailleurs moins glissante et est ainsi moins punitive.

Jeu Formule 1 2020

Conclusion

F1 2020 s’annonce donc comme un très bon opus, et répondra aux attentes générales, en remplissant sa fonction première : immerger d’avantage les fans de Formule 1 dans ce sport. Codemasters semble avoir réussi à satisfaire les experts en apportant plus de finesse à certains réglages, mais aussi à parler aux novices avec un mode accessible. Nous n’en avons pas parlé, mais les graphismes sont toujours de bonne qualité, avec un effort supplémentaire fait sur la modélisation des pilotes, nettement plus réaliste qu’auparavant. Reste à voir si tout le reste suivra une fois la licence disponible à l’achat.

Retrouvez F1 2020 sur PC, Stadia, PS4 et Xbox One à partir du 10 juillet. Plus d’informations sur : www.formula1game.com/2020. Les pré-commandes sont déjà ouvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.