DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Extinction Rebellion : + de 5000 trottinettes électriques sabotées en France

Par François - 11 décembre 2019
Extinction Rebellion s'attaque aux trottinettes électriques

Le groupe français Extinction Rebellion a revendiqué le sabotage de presque 5000 trottinettes électriques dans les villes de Paris, Lyon et Bordeaux depuis les grèves du 5 décembre. La cause : une action coup de poing contre l’impact écologique de ce nouveau mode de transport urbain, jugé catastrophique.

Après le Block Friday du vendredi 29 novembre visant à lutter contre la sur-consommation, voilà BlockTaTrotti. Ce mouvement de révolte est menée par le groupe Extinction Rebellion (XR) et se félicite d’avoir “mis hors service” plus de 3.600 véhicules rien que le jeudi 5 décembre lors de la première journée de mobilisation à Paris contre la réforme des retraites (cherchez le lien). XR attendrait les chiffres de Lyon et Bordeaux mais ils en seraient à plus de 5000 sur l’échelle de la France.

Bien que le timing de cette action n’a aucun lien/sens avec les revendications actuelles, ces derniers défendent néanmoins une cause dont le fond est très important : le climat. BlockTaTrotti encourage la désobéissance civile non-violente face à l’inaction climatique des collectivités et plus généralement du gouvernement français. Ainsi, ces derniers reprochent aux intéressés de favoriser un mode de déplacement davantage proche du “greenwashing” que de la mobilité propre.

“La production des batteries lithium est nocive pour l’environnement, et elles ne sont pas recyclables” commente Extinction Rebellion. En d’autres termes, la location en ville de trottinettes électriques ne fait pas du bien à la planète, bien au contraire.

?✍️ OPÉRATION TROTTINETTE Ce matin, Extinction Rébellion a organisé une opération de mise hors-service de 3600…

Publiée par Extinction Rebellion France sur Jeudi 5 décembre 2019

La punchline Downshift

Alors oui, Extinction Rebellion ce sont les mêmes personnes qui s’auto-collaient avec de la colle sur la vitrine des magasins… Quoiqu’il en soit, outre le débat autour du réchauffement climatique qui fait sens, si tout ce bordel pouvait nous aider à lutter contre tous ces imbéciles en trottinettes électriques qui prennent les trottoirs pour des pistes de slalom, ou qui les jettent dans les fleuves, ça serait une belle première avancée pour la planète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.