DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Essai | Ne trollez pas la Tesla Model 3 avant d’être monté dedans

Par François - 7 novembre 2019
Propriétaire Tesla Model 3

Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre un membre de la communauté Downshift qui roule en Tesla Model 3, et encore moins un membre qui l’utilise sur circuit. Sur ce constat, l’essai de son aspirateur à haute vélocité était plus qu’évident ! Avant de rentrer dans les détails de cette journée “un peu spéciale” (comme disent toutes les Youtubeuses beauté), un rapide point sur le personnage.

Julien est l’heureux propriétaire d’une Tesla Model 3 Performance Dual Motor AWD. Chez lui, toute la petite famille est convaincue du potentiel de l’électrique puisque Madame a même craqué pour la dernière Mini Cooper SE. Mais si, rappelez-vous, cella là même que nous vous avions interdit d’acheter ! Toutefois, Julien connaît ses classiques thermiques puisqu’il a été l’ancien propriétaire d’une Nissan GT-R (R35), possède une Z4 M pour faire le guignol sur la piste, et roulera sous peu dans le merveilleux Suzuki Jimny

Propriétaire Tesla Model 3

Sur circuit, Julien se joue de certaines super sportives et voitures taillées pour la piste avec une aisance qui frôle le ridicule. Enervant, probablement, pour certains “petrolheads”, mais Julien a un désavantage sur eux : il faut passer par la case recharge. Et ce n’est pas toujours évident sur certains circuits qui ne sont pas nécessairement équipés en bornes rapides. Il faut donc innover, et parfois prendre un peu son temps, mais rien de rédhibitoire selon l’intéressé. La Model 3 offre toutefois un petit bonus par rapport à une Model S : un système de refroidissement plus élaboré, qui permet de tourner à vive allure plus longtemps sans surchauffe.

Propriétaire Tesla Model 3

Mais allons droit au but, si vous êtes toujours ici à nous lire, c’est que vous souhaitez en savoir plus sur cette “Tesla Model 3 piste”. Oui, ce dernier a déjà emmené plusieurs fois sa Tesla Model 3 montée en Michelin PS4 sur circuit pour narguer de nombreuses supercars. Ce n’est pas un profil que l’on voit tous les jours, mais quand on roule en électrique avec une boite à meuh pour avertir les piétons de son passage (véridique, Julien en a une dans la boîte à gants !), qu’on porte un casque au design du dernier Mortal Kombat, ou fenêtre baissée avec du Patrick Sébastien pour faire rager des Jean-Kevin en Ibiza TDi au feu rouge, faire du circuit en Tesla devient tout de suite moins incohérent. Ah, et on vous le dit tout de suite : cette Model 3 est “full stock”…

L’expérience Tesla

Propriétaire Tesla Model 3

L’intérieur qui déroute toujours autant dans l’industrie automobile… On aime, ou pas. En tout cas, l’écran est un modèle de réactivité et de qualité.

Avant tout, qu’est ce que la Tesla Model 3 a sous le capot, ou plutôt sous le plancher ? La voiture électrique dispose d’environ 462 chevaux électriques pour environ 639 Nm de couple grâce à une batterie de 77 kWh de 478 kg, et dotée de 4 416 cellules. Comme la puissance est instantanée, vous expédiez ainsi le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes, avec un Vmax de 260 km/h si vous trouvez une ligne droite assez longue. Oui, avec une telle accélération, on est sur le territoire des Ferrari GTC4Lusso ou autre McLaren 570S.

Vous n’êtes pas prêts pour son accélération, vraiment…

Propriétaire Tesla Model 3

Downshift a beau être un jeune média avec deux ans d’ancienneté, mais notre expérience nous a amené à conduire des voitures puissantes. Et dites vous une chose : on aura beau vous marteler qu’une Tesla accélère fort, il est difficile de vous décrire à quel point. Si vous réussissez le combo pti-déj avant de rouler et 0 à 100 km/h en 3,4 secondes sans sentir votre cœur et vos intestins partir dans le coffre, alors vous êtes le boss, surtout si c’est votre première fois en Tesla. Dans les courbes du Semnoz (74), Julien tenait au cul les motos qui se faisaient l’ascension du mont à gros coups de rupteur. Impressionnant !

Propriétaire Tesla Model 3

Plus impressionnant encore : le frein moteur. Réglé à son maximum, il permet presque de se passer du freinage classique, tant il ralentit l’auto. Cela permet évidemment d’économiser disques et plaquettes de frein, mais il sert aussi à ne conduire qu’à “une seule pédale”. L’accélérateur vous sert en effet pour avancer, et freiner quand vous le relâchez. Attention, toutefois : les fortes poussées et les violentes décélérations peuvent avoir un effet vomitif, y compris pour le conducteur…

Une fois au calme, qu’est ce que vaut la Tesla Model 3 ?

Au delà d’une utilisation hardcore, en mode Long range, pour un usage purement routier pour aller d’un point A à un point B, vous serez interpellé par le minimalisme du tableau de bord avant même de jouer avec les options de son écran central. Son design remettra en cause toutes vos années au volant d’une thermique aux milles boutons. Et au premier abord, cela vous gênera, fort probablement…

Propriétaire Tesla Model 3

Le levier de vitesse est comme sur certaines voitures anciennes américaines : un comodo à droite du volant, que l’on monte ou descend pour passer du “neutre” au “Drive”.

La sellerie offre une assise d’un grand confort, mais on pourra peut-être reprocher un léger manque de maintien des sièges, particulièrement frappant lorsque les courbes s’enchaînent. La faute à une caisse lourde, absolument rivée au sol (merci les énormes Michelin P4S en 235 de large et les quatre roues motrices…), et qui ne prend aucun roulis. Du coup, inévitablement, c’est le guignol derrière le volant et ses passagers qui valdinguent !

Propriétaire Tesla Model 3

Julien a opté pour la sellerie blanche, qui se “détache facilement”, selon ses mots ! En tout cas, l’habitacle est très lumineux.

Dans le détail, les finitions sur une Model 3 ne sont pas parfaites. L’exemplaire de Julien souffrait notamment d’un petit problème d’évacuation d’eau dans la portière passager arrière. Rien de bien méchant (aucune infiltration à l’intérieur), mais il faut bien reconnaître que Tesla a encore un peu de chemin à parcourir avant d’arriver au niveau des meilleurs.

Une aprem à rigoler en Tesla Model 3, et seulement 23 % grignottés

Une fois l’après-midi en Haute-Savoie sur le Semnoz terminée, il est temps de rentrer sur Annecy pour aller se payer une petite mousse avec Julien. L’occasion pour nous de stationner dans le parking de l’Hôtel de Ville, et surtout de constater les avantages d’une voitures électrique. Quand votre serviteur doit aller au fin fond du parking pour trouver une place, Julien se met à l’entrée sur les places réservées aux électriques, et met en charge son auto. Et le mieux est à venir : pour 1,50 € de parking (un peu plus d’une heure), il a pu recharger 15 %, soit un peu moins de 100 km récupérés… !

Propriétaire Tesla Model 3

Le becquet de hayon en carbone est une option.

Julien a chargé à fond sur le Supercharger de Chambéry à midi, avant de nous rejoindre au pied du Semnoz pour rouler toute l’après-midi. Au final, les batteries affichaient 77 % de capacité le soir. Une perte ridicule compte tenu du programme que nous avons eu, mais il faut bien signaler que les descentes de col permettent de récupérer de l’énergie grâce au frein moteur. Et c’est souvent loin d’être négligeable !

Le soir, Julien repart pour le Vaucluse en passant par Lyon avec sa Model 3. Près de 400 km, sans broncher, avec une toute petite pause vers Lyon pour voir des amis et brancher l’auto, qui aurait presque pu faire le trajet retour sur le reste de la charge au moment du départ pour Annecy. Ce qui nous amène à conclure sur ce constat : si, en 2019, vous voulez une voiture électrique en tant que véhicule unique du foyer, à tout faire, il faut opter pour une Tesla. C’est la seule à être réellement polyvalente (merci les Superchargers). Sinon, si l’électrique ne concerne que votre second véhicule, n’importe quelle auto ou presque du marché, aujourd’hui, fera l’affaire.

9 Commentaires

  1. Avatar Johann Fournier dit :

    Sacré Julien toujours partant pour faire un petit tour de circuit c’etait bien fun Montlhéry avec les grosses américaines !!!

  2. Avatar Christophe dit :

    Je possède une Tesla Model 3 LR et cet article résume très bien (et avec humour) les capacités de cette voiture !
    Merci, c’est pas évident de trouver des articles aussi bien faits sur cette auto, même dans la presse spécialisée…

    1. François François dit :

      Merci, l’équipe appréciera ! 😉

  3. Avatar Christopher dit :

    Article sympa. Julien, faudra nous rejoindre à la prochaine sortie circuit 🙂

  4. Avatar Lagan Anka dit :

    Bon sang, que ça fait du bien de lire un article libre et décomplexé, clair et détaillé sur cette bombe “familiale” qu’est la Tesla Model 3. N’ayant goûté qu’à la Model S 70D et plus tard à la Model 3 Grande Autonomie (LR o u Long Range), je confirme les propos évoqués comme authentiques. Que les fans de thermiques (dont je fais partie) qui sont rebutés par la voiture électrique fassent un tour en Tesla, ils verront que ce n’est pas seulement un véhicule de geek écolo, mais un jouet de pur plaisir automobile !

    Encore bravo pour cet article, ça change des pseudo-journalistes anti-VE et pro-pétrole grand papa ! 👍

  5. Avatar Charles dit :

    Bonjour à tous,

    Merci pour cet article frais, vrai et honnête de la part de personnes qui aiment l’automobile, dont l’histoire est actuellement imbibée à l’essence (indice d’octane le plus fort possible, cela va de soi). C’est remarquable tant d’autres se joue de mauvaise foi pour alimenter le troupeau de petrolheads qui ne veut pas admetttre des faits en pensant qu’ils mettraient à mal leur passion pour l’automobile.

    Mais la Tesla Model 3, c’est le futur de l’Histoire de l’automobile qui s’écrit au présent. De mon point de vue, elle représente chez les berlines du segment D la meilleure voiture qui soit, quelle que soit votre besoin. Pour l’avoir roulée, conso et perfo, (et connaître pas mal d’autos aussi), c’est le meilleur compromis confort/comportement/perfo/habitabilité/coût du segment, et même de toute la production automobile actuelle, le tout pour 0gr de CO2 émis (le débat sur le puits à la roue, l’extraction du Lithium, etc, peut se faire ailleurs car beaucoup de mensonges circulent aussi à ces sujets…).
    Regardez: de 53 à 64k€ (Model 3 LR sans option à full options, surtout dépendant des chois de coloris et surtout de la capacité de conduite entièrement autonome à 6300€) , vous avez quoi?
    Une Peugeot 508 GT 225ch full options moins chère ou plus chère l’hybride 300ch (bonjour la fiabilité… et puis un réservoir de 40L qui n’autorise que 400km d’autonomie… moins que la Model 3… no comment!)
    Une BMW 3.30i moyennement équipée donc moins que la Model 3, larguée en perf/habitabilité ou sa sœur 4.40i toujours pas aussi performante que la Model 3, sous-équipée, hyper malussée (2920€ cette année et ça ne va pas s’arranger) et j’en passe…

    Le coup de grâce: mettez en perspective les coûts d’entretien, de carburant (environ 10 à 15€/1000km pour une Model 3 en fonction du mix supercharge/charge à domicile… ) et d’assurance (négociable pour un VE) et une Model 3 est économique dès le 1er km (s’il y avait des km négatifs, on pourrait p-e trouver le seuil…).

    Je suis un passionné d’automobile depuis que j’ai découvert la Ferrari F40 (hélas jamais roulée), j’ai grandi au son des V10 Renault F1 et V12 Ferrari, du V10 Peugeot en Endurance ou des 2L turbo du WRC… Aujourd’hui, je n’ai même plus assez de flamme pour lever mon pouce quand je croise une Ferrari (ou autre)… La seule qui m’enflamme est la McLaren 720S, plus chère qu’une GTC4 Lusso citée dans cet article.

    Justement, pour le prix d’une GTC4 Lusso, regardez les performances du Tesla Roadster à venir. Car si Elon Musk se plante facilement dans les délais, s’il y a bien un domaine dans lequel il n’est pas (trop) dans le faux dans ses effets d’annonces, ce sont les performances et les prix…
    Que les Ferraristes se rassurent, la paternité du moteur électrique asynchrone triphasé est disputée entre Nikola Tesla et Galileo Ferraris… De quoi animer bien des soirées entre les futurs acquéreurs de Tesla Roadsters et de Ferrari(s) électriques!!! 🙂

    La révolution est en marche! Il y aura les précurseurs (qui peuvent tout de même se le permettre) … et les suiveurs!

    Charles, futur possesseur de Tesla Model 3 LR (une fois les finances réunies)

  6. Avatar Charles dit :

    PS: il me semble que le becquet carbone n’est pas une option, c’est de série sur la Model 3 Performance. (mon post peut être supprimé après confirmation de l’information 😉 ).

    Charles)

  7. Avatar Christophe dit :

    Le becquet carbone est de série sur la Performance mais certains modèles ont été livrés sans (rupture de stock car les fournisseurs ne suivent pas…). Tesla les installe gratuitement ensuite (à ma connaissance).

    Eh oui, ont peut aimer les voitures et ne plus regarder les stations service… et ce n’est que le début !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.