DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

En plus d’être idiot, Donald Trump n’y connaît décidément rien à l’automobile

Par François - 30 septembre 2019
Donald Trump et l'automobile

La guerre pour la présidentielle de 2020 a déjà commencé aux Etats-Unis du côté des républicains, et dans le camp Donald Trump on a sorti les gros canons (à bullshit). Donald Trump s’attaque encore à l’automobile en nous sortant la plus grosse analyse WTF de tous les temps.

L’action a pris place lors de son rassemblement dans l’Etat du Nouveau-Mexique. Comme à son habitude, l’actuel président américain continue de rouler sur tout le travail mené par les deux derniers mandats d’Obama, tournés vers la réduction des gaz à effet de serre rejetés par les véhicules. Pour que vous suiviez notre raisonnement, voici d’ailleurs la vidéo de son “show”. Rassurez-vous, inutile de tout se coltiner, avancez directement à 1:29:59.

Tout ce qui est mentionné par Donald Trump pour lutter contre la sécurité des véhicules américains et des régulations réduisant la nuisance environnementale est complètement faux, ou digne d’un enfant de 5 ans, et encore, c’est méchant pour l’enfant… Le passage qui nous intéresse, et que nous vous avons traduit en français, est le suivant :

“Sous prétexte de pouvoir consommer légèrement moins, les voitures modernes sont assemblées avec de plus en plus de camelote. Il y en a tellement que ces dernières sont plus dangereuses à conduire qu’avant.

Ainsi, je veux agir de la façon suivante. Avec les régulations en place (sous-entendu celles de Californie sur les véhicules hybrides/électriques), nos voitures sont incroyablement propres, mais au détriment de la sécurité et avec $3’500 de plus sur la facture. Elles pourraient être plus sûres si elles étaient plus lourdes, n’est ce pas ? Juste un peu plus lourde.

Vraiment, aujourd’hui on dirait du papier-mâché. Quelqu’un la touche et toute la voiture s’effondre. Lorsqu’on me rentre dedans, j’ai envie d’avoir la protection d’un char d’assaut (tank). Elles pèsent à peine 2 kilos et si un bus vous rentre dedans, c’est fini”.

On vous passe les dizaines de tweet que Donald Trump s’est empressé de partager sur son réseau social préféré suite à ce rassemblement de campagne… Bref, à croire que la dernière voiture qu’à croiser le président américain était un Suzuki X-90 de 1994.

Suzuki X-90 de 1994

Une voiture économique est dangereuse

Bien évidemment, dans les années 70, 80 ou 90, la façon la plus simple de construite une voiture économique était de la faire petite et très légère. Toutefois, plus de trois décennies se sont écoulés pendant lesquelles la technologie a certes été mise au profit des performances des véhicules, mais aussi de la sécurité routière. Soyons au moins d’accord que depuis 30 ans, nos voitures sont plus alertes et moins fragiles “qu’à l’époque” ?

Son argument sur “les voitures modernes sont assemblées avec de plus en plus de camelote” est son premier bullshit. Bien évidemment, les nouvelles voitures sont équipées de modules de contrôle (ECU), d’injections directes ou encore de vannes EGR pour réduire leurs rejets en CO2. Toutefois, bien que ces pièces (pardon, cette camelote) peuvent contribuer aux performances d’une voiture, cela coûterait trop cher aux constructeurs de repenser l’intégralité du moteur à combustion tel qu’on le connaît aujourd’hui pour se passer de tous ces éléments. On ne peut pas lui enlever le fait que le prix des voitures a explosé depuis quelques années, mais pas au détriment de la sécurité, bien au contraire.

Après, l’industrie pourrait remonter le temps et revenir aux bons vieux carburateurs. Toutefois, si comme nous vous avez eu des voitures équipées d’un ou plusieurs carburateur(s), vous savez alors que l’injection directe est bien plus efficace. Donald Trump ne souhaite peut-être pas aller aussi loin, mais comment voulez-vous économiser $3’500 ? Attention, on ne dit pas que les nouveaux systèmes à bord ne rendent pas les voitures plus chères, mais dans l’absolu, vous vous y retrouvez avec des consommations beaucoup plus basses que dans le passé, et ça, toutes les études le démontrent.

Une voiture lourde est forcement gage de sécurité

Ensuite, sur le fait que les voitures ne soient pas assez lourdes ou soient comparées à du papier-mâché dépasse tout ce que nous aurions pu imaginer en bullshit de sa part. Le poids d’une voiture n’a pas de lien direct avec son niveau de sécurité. Là encore, on ne va pas vous faire une dissertation de 4 pages compte-tenu du niveau du débat. Regardez plutôt la vidéo (Source : IIHS) ci-dessus illustrant un choc entre une Chevrolet Bel Air de 1959 (1’674 kg) et une Chevrolet Malibu de 2009 (1’558 kg). CQFD.

Un poids élevé ne se traduit pas par un haut niveau de sécurité. De plus, on ne va même pas s’exciter sur le fait que Donald Trump oublie que la plupart des véhicules de nos jours sont déjà très lourds. Si dans un univers parallèle et lointain le président des Etats-Unis voulait vraiment parler de la relation entre une voiture économique et son poids, alors il verrait que les voitures hybrides contre-disent sa folle hypothèse. Elles sont la preuve vivante qu’on peut être lourde et consommer pas grand chose, tout simplement car les batteries pèsent un âne mort. La Toyota Prius peut peser jusqu’à 1 530 kg mais ne consommer qu’entre 3,0 à 3,3 L/100 km selon la taille de jantes choisie (15 ou 17 pouces). CQFD #2.

L'avis de Downshift

Avec cet article, nous nous fermons clairement la porte pour de prochaines vacances aux Etats-Unis, mais que voulez-vous… une telle bêtise, ça doit se combattre.

1 Commentaire

  1. Avatar LEMAINQUE dit :

    Dans l’ensemble c’est vrai, en fait DONALD ne fait que répéter ce que lui disent les bourrins de son entourage, échos des lobbies très pro américains.
    Mais dans le détail, il faut savoir que la réelle consommation de la PRIUS est plutôt de 5l/100 en tenant compte des témoignages ‘terrain’

    LA SECURITE A BON DOS !

    Effectivement les progrès apportés dans le rendement des moteurs sont annihilé par la course à la puissance et par le poids sans cesse croissant des automobiles, avec au résultat une économie d’énergie bien inférieure à celle que l’on peut attendre d’une démarche raisonnée? (si VW & Co s’était limités à produite des moteurs de 100-110 ch max, la magouille des ordinateurs n’aurait peut être pas été nécessaire)

    lA Clio 1 de 1993 faisait environ 860 kg; les dernière Clio pèse 1200 kg, ce surpoids n’est pas uniquement dû aux apports sécuritaires, mais aux options de conforts et d’utilisation sans cesse multipliées, ainsi qu’aux modes esthétiques (grosses roues, gros phares, grosses caisses, gros sièges; Cx lamentable ….)

    On peut conclure que les constructeurs n’agissent pas uniquement pour le climat, mais surtout pour leur propre profit en créant des besoins et en maintenant un prix “constant” de leur offre, car ils se considèrent propriétaires d’une part constante incompressible de nos revenus

    La voiture à 6000€ c’est possible !

    Si j’étais l’Europe, je créerais une directive CE qui définirait une règle de construction des automobiles très stricte, qui limiterait à la fois la consommation et le rendement des moteurs, leur puissance max et le poids max, ceci par gamme d’utilisation. Avec bien sûr des spécifications particulièrement sévères pour les véhicules à destination urbaines et/ou trajets quotidiens.

    La pollution résultante serait réduite par construction, et non pas par des artifices greffés d’une fiabilité douteuse (FAP, EGR, CRT …..), sans parler du coût de production et de maintenance !!

    Madame HIDALGO pourrait alors devenir enfin efficace en restreignant la circulation selon les catégories d’automobiles.

    Car aujourd’hui, ça pète et ça fume toujours autant à PARIS !

    Sans parler de la production de CO² qui augmente en France et à Paris; ce qui est très normal car on fait la chasse les véhicules qui émettent le moins de CO², et qui font le moins de mal à la planète (devinez lesquels !)
    Et surtout n’oublions pas que c’est le CO² des voitures à essences qui nuit plus à la planète (+ 20% d’émissions) que les diesels; Notre planète étant par ailleurs tout à fait insensible à la production de particules.

    bonne lecture

    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.